Ouvrir une entreprise en Espagne : combien vous coûteront vos employés ?

Création d'entreprise en Espagne, Tout Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

cout-total-employé-espagneEntrepreneur dans l’âme et riche d’ambitions, vous décidez d’ouvrir une entreprise en Espagne.

Afin de savoir où vous allez et dans quoi vous vous lancez, vous aimeriez avoir une idée de combien pourrait vous coûter vos employés. Le coût d’un employé en Espagne est-il égal au coût total d’un employé en France ? Quel est le montant des charges sociales patronales que vous aurez à supporter ?

Ce que vous devez savoir dans un premier temps est que le SMIC espagnol est de 645,30 euros net par mois alors qu’en France le SMIC s’élève à 1121,93 euros net mensuels. Ainsi, un salaire entre 1300 euros et 1500 euros est considéré comme un salaire élevé en Espagne alors qu’en France il serait considéré comme un salaire plutôt raisonnable.

Prenons le cas d’une PME implantée en Espagne qui décide d’embaucher deux salariés. Le premier salarié est âgé de moins de 30 ans et son salaire s’élèvera à 900 euros brut par mois. Quant au deuxième salarié, son salaire est estimé à 1257,36 euros brut par mois.

Combien coûteraient ces deux employés à une entreprise en Espagne?

1.  Un salarié de moins de 30 ans, salaire brut de 900 euros

Commençons par le calcul du premier salarié âgé de moins de 30 ans. Son salaire brut est de 900 euros par mois soit un salaire net qui s’élève à 842,85 euros mensuels.

  • Charges sociales salariales

Les charges sociales salariales comprennent les cotisations à la Sécurité Sociale de l’employé qui représentent un pourcentage de 4,70% du salaire brut de l’employé ainsi que les cotisations accident de l’employé qui s’élèvent à 1,65% du salaire brut. Pour un salaire de 900 euros brut par mois, les charges sociales salariales se calculent donc de la façon suivante : (4,70% * 900) + (1,65% * 900) = 42,30 + 14,85 = 57,15. Les charges sociales salariales s’élèveront par conséquent à 57,15 euros mensuels.

  • IRPF (équivalent de l’impôt sur le revenu français)

L’employeur prend en charge l’IRPF de son employé. En Espagne, l’IRPF est directement imputé sur le salaire de l’employé. A savoir que les salariés dont la rémunération annuelle est inférieure à 22 000 € ne sont pas concernés par cet impôt. Ainsi, cet employé dont le salaire est de 900 brut par mois est exempté de l’IRPF.

  • Charges patronales

Les charges patronales en Espagne sont les suivantes : 29,90% du salaire brut du salarié pour les cotisations à la Sécurité Sociale espagnole et 3,85% du salaire brut pour ce qui est des cotisations accident.

Le calcul se présente donc ainsi : (29,90% * 900) + (3,85% * 900) = 269,1 + 34,65 = 303,75.

Les cotisations pour la Sécurité Sociale s’élèvent donc à 269,10 euros mensuels pour ce salarié alors que les cotisations accident sont d’un montant de 34,65 euros mensuels. L’employeur devra par conséquent payer 303,75 euros de charges patronales pour ce salarié tous les mois.

Le coût total de ce salarié pour l’employeur sera de 1203,75 euros mensuels.

2.  Un salarié dont le salaire brut est de 1257,36 euros

Calculons à présent le coût total du deuxième salarié dont le salaire brut est de 1257,36 euros par mois soit un salaire net de 1056,17 euros.

  • Charges sociales salariales

Tout comme pour le calcul des charges sociales salariales du premier employé, les cotisations à la Sécurité Sociale de l’employé représentent 4,70% du salaire brut alors que les cotisations accident s’élèvent à 1,65% du salaire brut. Ainsi, pour un salaire de 1257,36 euros brut par mois, les charges sociales salariales se calculent de la façon suivante : (4,70% * 1257,36) + (1,65% * 1257,36) = 59,10 + 20,75 = 79,85. Les charges sociales salariales s’élèveront par conséquent à 79,85 euros mensuels.

  • IRPF

Le taux de l’IRPF dépend de la profession de l’employé, du secteur d’activité. Par exemple, pour un téléopérateur superviseur dont le salaire brut est de 1257,36 euros mensuels, l’IRPF s’élève à 10% soit 125,70 euros. 10% * 1257,36 = 125,70.

  • Charges patronales

Afin d’estimer le coût des charges patronales, le calcul est le suivant : (29,90% * 1257,36) + (3,85% * 1257,36) = 375,95 + 48,40 = 424,35.

Les cotisations pour la Sécurité Sociale s’élèvent donc à 375,95 euros mensuels pour ce salarié alors que les cotisations accident sont d’un montant de 48,40 euros par mois. L’employeur devra par conséquent payer 424,35 euros de charges patronales pour ce salarié tous les mois.

Le coût total de ce salarié pour l’employeur sera de 1686,07 euros mensuels.

Bonification des cotisations à la Sécurité Sociale

A savoir que le gouvernement espagnol a mis en place de nouvelles mesures pour faciliter la création d’entreprise en espagne et l’emploi des jeunes en Espagne. Ainsi, pour le premier salarié âgé de moins de 30 ans, l’employeur pourra bénéficier d’un remboursement de 100% des cotisations à la Sécurité Sociale pour ce salarié.

Si vous avez pour projet de créer une entreprise en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers au +34 93 159 24 80 ou par mail : tas@tas-sl.es.

APPELER GRATUITEMENT un conseiller pour obtenir plus d’informations et bénéficier d’une première estimation sans engagement.

Appel gratuit, cliquez ici

Publié le par Jonatan Carbonell

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne