Comment avoir une bonification sur le salaire en espagne ?

Vivre en Espagne Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

salaire-en-espagneComment optimiser le salaire en Espagne ?

Le recrutement de salariés représente l’un des investissements les plus importants pour une entreprise. La part des salaires représente l’un des plus grands centres de dépenses dans votre chiffre d’affaires. Votre rôle en tant que chef d’entreprise est donc d’optimiser ce centre de dépense de manière à ce que la masse salariale ne soit pas un boulet pour votre projet.


Malgré le fait que le salaire en espagne représente environ moitié que la France, il demeure néanmoins une dépense importante pour les entreprises espagnoles. Partant de là, comment faire pour l’optimiser ?

Les pré-requis de la bonification “MICRO PIMES (PME)”

Comment cette bonification sur salaire fonctionne ? D’une manière globale, c’est l’administration espagnole qui va vous aider en réduisant le niveau des charges sociales de vos salaires espagnols.

  • Avant toute chose, il faut que votre salarié soit enregistré au chômage auprès de l’I.N.E.M. (Instituto Nacional de Empleo).
  • L’entreprise ne doit pas avoir de dettes envers l’administration
  • L’entreprise ne doit pas avoir licenciée au cours des 6 derniers mois
  • Le travailleur doit avoir moins de 30 ans
  • Durée de l’aide s’étale sur 1 année

Bonification “MICRO PIMES”

Si vous avez validé toutes les conditions ci-dessus, vous pourrez alors demandé cette bonification auprés de l’administration. Vous aurez alors le droit d’avoir des charges sociales réduites à 100% sur le salaire que vous aurez demandé. Cela signifie que l’administration prend en charge l’intégralité des charges sociales sur un salaire. Vous pouvez faire la demande sur tout nouveau salarié entrant dans l’entreprise.

Cette bonification représente un avantage inconstestable. Cependant, vous devez savoir que si vous licencez le personne sujette à cette bonification, vous devrez rembourser l’intégralité de la bonification. En effet, considérant que c’est une décision vous appartenant et que vous avez eu le choix au préalable, l’administration considére que vous  n’êtes pas lésé et vous devez rembourser les montants que l’administration a pris en charge, c’est à dire les charges sociales.

Dans le cas d’un licenciement économique ou une démission, l’administration ne vous demandera pas de rembourser cette bonification car elle considére que vous n’êtes pas économiquement en mesure de la rembourser, ou alors que vous avez était lésé par le salarié du fait de son départ.

Publié le par Jonatan Carbonell

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne