Fiscalité espagnole 2016: quels sont les avantages par rapport à la France?

Fiscalité espagnole Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

Faites le point grâce à cette comparaison de la fiscalité en Espagne et en France

L’Espagne offre de nombreux avantages pour venir s’y implanter et créer sa société, le cadre de vie et la culture semblent être des facteurs d’attraction importants. Mais en plus de cela, si vous choisissez l’Espagne, il vous faut prendre en compte un avantage non négligeable, celui de la fiscalité. En effet la création de société en Espagne  offre des avantages fiscaux assez intéressants en comparaison avec la France.

Nous vous proposons donc une comparaison actualisée de la fiscalité espagnole et française pour l’année 2016, ce qui vous aidera à y voir plus clair, et pouvoir comparer point par point les différences entre les deux pays.

Fiscalité française – fiscalité espagnole 2016

 
FRANCE
ESPAGNE
Impôt sur les sociétés
33.33% des bénéfices

15% les deux premières années de bénéfice puis 25% les années suivantes
Charges sociales salariales
Environ 20% du salaire brut

Environ 6.35% du salaire brut
Charges sociales patronales
Environ 35-45% du salaire brut

Environ 30% du salaire brut
Charges sur le salaire du gérant
Si salaire <2200€ brut ->32-33% du salaire brut

Si salaire>2200€ brut ->42% du salaire brut

Montant fixe peu importe le salaire : 319€ /mois
Impôt sur le revenu des rendements du travail
IR 2016
(impôt sur revenu des personnes physiques)


img-fisca-web
IRPF 2016
(impôt sur le revenu des personnes physiques)


img-fisca-web-2-
DividendesPersonnes physiques :

-Abattement de 40% sur les dividendes bruts
-Prélèvements sociaux (CSG/CRDS de 15.5% sur dividendes bruts)
-Impôts forfaitaires de 21% sur base imposable
-> Taux marginal : 27%

Personnes morales :

-Si détention d’au moins 5% du capital social, alors exonération d’impôts sur les dividendes de 95%.
->Taux d’imposition de 5%
Personnes physiques et morales :

Retenue à la source de 19%

Taux d’imposition applicable lors de la déclaration d’IRPF
0 > 6000€ : 19%
6000€ > 50000€ : 21%
Plus de 50000€ : 23%
Autres taxesTaxe professionnelle, taxe foncière, IFER-
SMIC1466.62€ brut par mois pour 35h/semaine764.4€ brut par mois pour 40h/semaine
Cas des auto-entrepreneursCharges sociales par mois (sur CA) :
13% : Activités commerciales
18.3% : Professions libérales
23% : Activités de service
Charges sociales / mois :
50€/mois les 6 premiers mois, puis 134€ les 6 mois suivants, puis 187€ les six mois d’après.
Ensuite taux fixe de 267€/mois.
*base minimum, peut varier selon l’âge.

Nous comptons en effet sur une équipe de trois avocats spécialisés en droit sociétal et du travail ainsi qu’en fiscalité.  Notre équipe compte de plus sur des agents comptables, des assesseurs et bien entendu de notre équipe commerciale toujours à votre écoute pour mieux vous conseiller et vous guider dans vos choix, de l’idée jusqu’au suivi une fois votre projet lancé.

N’hésitez pas à contacter nos experts par mail: tas@tas-sl.es ou via le formulaire de contact http://www.tas-consultoria.com/fr/contactez-nous.html

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne