Aller au contenu

Erreurs courantes dans les déclarations de TVA et comment les corriger

Déclaration de TVA

Dans le cadre de la fiscalité espagnole, la déclaration de TVA peut être un terrain délicat à parcourir. Découvrez les erreurs les plus courantes susceptibles d’affecter votre déclaration de revenus et apprenez à les corriger. Poursuivez votre lecture pour obtenir des conseils pratiques qui vous permettront de garder vos finances en ordre — ne vous laissez pas surprendre par des erreurs fiscales ! Poursuivre l’exploration de notre article.

Erreurs courantes dans les déclarations de TVA 

Si vous êtes entrepreneur, il est essentiel de vous conformer aux déclarations trimestrielles et annuelles de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Il est essentiel d’éviter les erreurs pour prévenir les pénalités de l’Agence fiscale et garantir le respect de vos obligations fiscales dans les délais impartis. 

Négliger les délais

Vous vous concentrez peut-être toujours sur la gestion quotidienne de votre entreprise. Il se peut que vous vous concentriez toujours sur la gestion quotidienne de votre entreprise, que vous vous laissiez prendre par la routine et que vous manquiez les échéances en matière de TVA.

Déposez votre déclaration de TVA trimestrielle avant le 20ᵉ jour des mois d’avril, juillet et octobre. Et le 30 janvier pour la clôture annuelle, en même temps que la déclaration du dernier trimestre.

Pour éviter cette erreur, programmez des alarmes qui vous préviendront afin que vous puissiez préparer tous les documents à temps. Vous pouvez également envisager de faire appel à un conseiller fiscal qui vous informera de l’approche de la date de dépôt.

Inclure des données d’identification incorrectes

Cela est peu probable en raison de la numérisation des données. Toutefois, les erreurs typographiques dans le numéro de TVA peuvent entraîner des problèmes de double imposition dans votre déclaration de TVA.

Oubli de saisie des factures

La loi sur la TVA établit l’obligation d’inclure les factures émises au cours du trimestre correspondant. Mais il est possible d’en oublier, en raison de la précipitation ou de la négligence liée à la paperasserie nécessaire à la préparation de l’impôt. Dans ce cas, il est possible de déposer une déclaration de TVA complémentaire, sous peine de sanctions.

Confusion dans le trimestre

Le dépôt et la déclaration de la TVA requièrent de l’attention et du dévouement. La distraction lors du remplissage des données peut entraîner une erreur dans l’indication du trimestre.

En cas d’erreur dans l’indication du trimestre, contactez l’Agence des impôts pour demander l’annulation de la déclaration. Si nécessaire, vous pouvez vous rendre dans les bureaux de l’Agence pour corriger l’erreur. Pour éviter ce genre d’erreur à l’avenir, débranchez votre téléphone, fermez les distractions en ligne et essayez de vous trouver dans un endroit calme.

Vous trouverez ici un résumé des erreurs les plus courantes : 

Déclaration de TVA

Vous pouvez également être intéressé par : Tout savoir sur l’impôt sur les grandes fortunes en Espagne

Erreurs courantes dans les factures

Les erreurs commises sur les factures peuvent donner lieu à diverses infractions en matière de TVA. La modification d’une facture après son envoi au client ou après l’expiration du délai de règlement peut entraîner des problèmes, tels que des contrôles et des pénalités.

Il est essentiel d’émettre une facture rectificative détaillant la modification et l’erreur. N’oubliez pas que la facture rectificative doit répondre à des exigences spécifiques. Y compris les données d’identification et la numérotation spéciale, conformément au règlement sur la facturation.

Erreurs dans les écritures des grands livres de la TVA

Corrigez immédiatement les erreurs ou omissions dans les livres comptables. Vous commettez une erreur matérielle dans les écritures ? Effectuez la rectification en une seule écriture ou un groupe d’écritures à la fin de chaque période de règlement.

Pour les biens d’investissement, enregistrez les corrections affectant l’ajustement des déductions dans le registre des biens d’investissement en même temps que l’inscription de l’actif correspondant. Tenez les livres de registre en ordre et exempts d’espaces vides, d’interpolations, de ratures, de rayures et d’effacements.

Vous pourriez également être intéressé par : Moins d’impôt sur le revenu des personnes physiques en cas de faible valeur de l’action

Lacunes dans la ventilation des taux de TVA

Il est possible que, lors de l’exercice de diverses activités soumises à des taux de TVA différents, vous commettiez une erreur de déclaration et que vous soyez taxé à un taux inférieur au taux correspondant.

N’oubliez pas que l’administration fiscale dispose de 4 ans pour examiner vos déclarations fiscales et que, si elle détecte une erreur, elle peut vous demander de payer la différence et vous imposer une surtaxe. Surveillez ce détail pour éviter des désagréments à l’avenir.

Avez-vous commis des erreurs dans votre déclaration trimestrielle de TVA ? Si vous avez identifié l’une des erreurs susmentionnées ou si vous avez réfléchi aux détails qui vous ont échappé, vous disposez d’une opportunité supplémentaire : la déclaration complémentaire.

Cette procédure permet de régulariser le résultat de votre déclaration trimestrielle de TVA auprès de l’administration fiscale. Si vous le faites avant la fin de la période trimestrielle, il n’y aura pas de problème. Toutefois, si vous ne respectez pas la période volontaire, vous devrez également déclarer les modifications correspondantes dans votre déclaration complémentaire, mais une majoration sera appliquée.

Si vous avez payé plus de TVA que vous n’auriez dû, vous devrez introduire une demande de rectification des recettes indues.

En évitant les erreurs courantes de déclaration de la TVA, vous vous rapprochez d’un parcours de conformité fiscale sans heurts. Toutefois, nous sommes conscients que la gestion fiscale peut être complexe.

Vous pouvez également être intéressé par : Découvrez les clés du plan de contrôle fiscal du Trésor public

Conclusion

Si vous êtes à la recherche de conseils personnalisés et que vous voulez vous assurer que les procédures fiscales de votre entreprise se déroulent sans problème, n’hésitez pas à demander une consultation avec nos conseillers fiscaux et comptables expérimentés à l’adresse suivante : tasconsultoria@tas-sl.es !

Nous sommes là pour vous aider à optimiser vos rendements et à assurer la santé financière de votre entreprise !

Trouver ici

Le contenu dont vous avez besoin

créer votre entreprise en Espagne.

¿Qu'avez-vous pensé de ce contenu ??

0 0 votos
Article Rating
S'inscrire

Votre adresse email ne sera pas publiée .

Les champs obligatoires sont marqués avec *

Aviser de
guest
0 Comments
Comentarios en línea
Ver todos los comentarios