Comment trouver des investisseurs ?

L'actualité en Espagne Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

trouver_des_investisseurs
Trouver un investisseur, le casse tête chinois

Depuis une dizaine d’années, les investisseurs remarquent progressivement une amélioration dans la qualité des entrepreneurs qui viennent déposer leur projet de création d’entreprise. Leur dossier est plus solides, plus précis avec des stratégies établies pour séduire les investisseurs plus facilement, … Mais comment trouver des financements quand on est un entrepreneur qui débute ?

Le prêt bancaire

Il faut s’orienter vers un organisme bancaire. Cet organisme investira sur le porteur de projet, le futur chef d’entreprise, donc sur une personne physique et non sur l’entreprise. L’entrepreneur aura à faire à des financiers qui n’auront peut être pas forcément l’expérience de l’entrepreneuriat. Il va donc falloir véritablement les séduire afin qu’ils aient confiance dans le projet. Ce manque d’expérience éloignera le banquier d’une vision stratégique, globale pour le recentrer plus sur une dynamique de rentabilité. Ce n’est donc pas forcément la personne avec laquelle interagir pour financer la création de son entreprise.

Le prêt honneur

C’est un prêt dont le taux d’intérêt est de 0%. Le montant investit varie entre 2000€ jusqu’à 50000€ avec des projets pouvant récolter jusqu’à 90000€ notamment sur l’innovation technologique. Le prêt honneur va se manifester sous forme d’apport en fond propre afin de venir compléter ceux déjà constituer par l’entrepreneur ou afin d’obtenir plus facilement un prêt bancaire. Donc il va permettre de financer un besoin en fond de roulement et l’investissement de départ.
Tous les porteurs de projet ou les chefs d’entreprises sont susceptibles de bénéficier de ce prêt d’honneur. D’autant que tous les types de projets sont acceptés sous réserve d’un contrôle de la viabilité potentielle de ce dernier. L’emplacement géographique ou la finalité du projet peuvent rentrer en jeu dans l’obtention du prêt.

Le financement de l’entreprise

Le fond d’investissement

Ce sont des organismes qui vont investir dans l’entreprise directement par une prise de participation dans le capital. Autrement dit, ils vont devenir propriétaire de l’entreprise d’une certaine manière. L’acceptation de financer un projet par un fond d’investissement va dépendre essentiellement de 2 critères :

    • L’affinité au projet

Bien que ce soit un facteur humain et donc irrationnel, le porteur de projet va devoir séduire le fond d’investissement afin que ce dernier est envie de travailler avec lui. Il va falloir que le fond d’investissement ait un coup de cœur pour le projet en question. D’où l’importance de la cohérence que nous verrons plus tard. Afin de créer de l’affinité chez l’investisseur, il va falloir faire un teaser du projet agréable c’est-à-dire clair et compréhensible dés les premières pages du business plan. Cela passe aussi par la fourniture de documents qui fondent et prouvent le raisonnement de l’entrepreneur comme des devis ou autres. L’enjeu est de donner de la crédibilité au projet.

    • La cohérence du projet

Le fond d’investissement va regarder aussi la cohérence entre les objectifs de l’entrepreneur et les moyens qui seront alloués pour leur réalisation. Les potentiels investisseurs regarderont par exemple le nombre de commerciaux alloués, l’emplacement géographique du projet, etc. Cette cohérence rentre dans une dynamique stratégique afin de voir la viabilité et la rentabilité potentielle du projet. Mais la cohérence va aussi passer par le choix du fond d’investissement. En effet, suivant le secteur d’activité de votre projet ou le type d’activité ou de produit, le fond d’investissement ne sera pas le même.

Le crowdfunding ou financement participatif

Depuis quelques années, des plateformes web on vu le jour. D’abord initiées dans la musique, elles permettent aujourd’hui de financer la création de projets entrepreneuriaux.
Le principe est simple, le porteur de projet rallie une communauté autour de son projet à travers une plateforme de financement participatif de manière à ce que la communauté investisse dans le projet en donnant une somme d’argent. En échange et si le projet aboutit, les membres de la communauté ayant investit recevront des avantages, cadeaux, réductions, ou autre. Au même titre que le fond d’investissement ou le prêt bancaire, l’enjeu est de véritablement séduire l’interlocuteur en cherchant à créer une synergie et un coup de cœur.
L’avantage du crowdfunding est que l’interaction se passe sur des plateformes web interactives où les projets sont largement partagés sur les réseaux sociaux, avec une communication sous formes de vidéos ludiques ou images divertissantes favorisant ainsi l’affinité de la communauté.

Publié le par Jonatan Carbonell

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne