Aller au contenu

Devenir auto-entrepreneur (autonómo) en Espagne

auto entrepreneur en espagneSi vous souhaitez entreprendre et démarrer une activité en Espagne, l’une des solutions qui s’offrent à vous est le statut auto-entrepreneur espagnol.

En Espagne, l’auto-entrepreneur (en espagnol, autónomo) est une personne physique qui travaille à son compte (c’est-à-dire sans contrat de travail) et effectue une activité à but lucratif qui constitue son revenu principal. Il doit réaliser cette activité de manière répétée et habituelle. Il peut bénéficier des services rémunérés de personnes tierces dans le cadre de son activité.

Quelles sont les conditions pour devenir auto-entrepreneur en Espagne ?

  • Peuvent prétendre au statut d’auto-entrepreneur toutes les personnes majeures, les mineurs émancipés ainsi que les mineurs et personnes handicapées par l’intermédiaire de leur représentant légal.
  • L’auto-entrepreneur doit être résident fiscal en Espagne. Cela signifie qu’il doit vivre sur le territoire espagnol plus de 183 jours par ans et pouvoir par conséquent le prouver (factures, contrat de location, etc.).
  • Le travailleur indépendant est responsable des formalités d’adhésion, de modification ou de désinscription à la sécurité sociale.

Quelles sont les caractéristiques et avantages offerts par ce statut autonómo ?

  • La responsabilité de l’autonómo est dite illimitée : elle couvre l’intégralité de son patrimoine personnel et professionnel. Il s’agit là d’une différence majeure avec les sociétés dites « à responsabilité limitée ».
  • L’auto-entrepreneur espagnol est soumis à des charges mensuelles fixes : 255,86 € par mois (180 € pour les moins de 35 ans).
  • Il devra également payer l’impôt sur le revenu en Espagne.

Quelles sont les démarches pour s’établir en tant qu’auto-entrepreneur en Espagne ?

  • La première étape sera d’obtenir un NIE. Il s’agit du numéro d’identification des étrangers en Espagne. Ce document est obligatoire pour toutes les personnes qui souhaitent résider, acheter un bien immobilier ou travailler en Espagne.
  • Une fois le NIE obtenu, vous devrez ouvrir un compte bancaire dans l’établissement de votre choix.
  • Ensuite, il faudra vous rendre à la mairie (« Ayuntamiento ») de la ville/village où vous souhaitez résider afin de vous enregistrer. Cet enregistrement est celui qui accrédite votre présence sur le territoire espagnol et il est nécessaire pour beaucoup de choses : scolarisation des enfants, assignation du médecin référent, changement de permis de conduire
  • Afin de déclarer votre activité économique, vous devrez vous rendre à l’agence tributaire et procéder à la déclaration d’activité et de recensement auprès des impôts.

L’auto-entrepreneur en Espagne n’est donc pas soumis à l’impôt sur les sociétés. Il bénéficie également d’avantages financiers : de nombreux frais sont déductibles et imputables à l’activité.

N’hésitez pas à nous contacter ou visiter notre site sur la création d’entreprise en espagne pour plus de renseignements.

À noter : en Espagne, le nombre d’étrangers devenant auto-entrepreneurs est en constante augmentation. En effet, l’accès au marché espagnol est facile et rapide et devenir auto-entrepreneur demeure moins contraignant que la création d’une entreprise.

Si vous avez pour projet de devenir auto-entrepreneur en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail : tas@tas-sl.es.

APPELER GRATUITEMENT un conseiller pour obtenir plus d’informations et bénéficier d’une première estimation sans engagement.

Appel gratuit, cliquez ici

Trouver ici

Le contenu dont vous avez besoin

créer votre entreprise en Espagne.

¿Qu'avez-vous pensé de ce contenu ??

2.5 2 votos
Article Rating
S'inscrire

Votre adresse email ne sera pas publiée .

Les champs obligatoires sont marqués avec *

Aviser de
guest
99 Comments
Aîné
Le plus neuf Le plus voté
Comentarios en línea
Ver todos los comentarios
marouf
marouf
11 années derrière

s’il vous plais veuillre me renseigner si un algerien pourra etre autoentrepreneur et la limite d’age et a quel commerce est limiter autoentrepreneur etranger hors espase europe et shengen et cmbien reviens l’installation complete,
salutations les plus distinguees
marouf

Jonatan Carbonell
Editor
11 années derrière
Responder a  marouf

Bonjour Marouf,
Un de nos consultants va prendre contact avec vous dans les plus brefs délais.
Florian

Jean
Jean
11 années derrière

Bonjour,

Je suis auto entrepreneur en France, je paye 23% de cotisation sur mon chiffre d’affaire.
Ce que vous oubliez de dire, c’est que dans ces 23% est inclu l’Impot sur le Revenu car quand je fais ma déclaration et que je déclare mon BNC aux impots je paye 0 d’impots sur le revenu.

En Espagne je paierai donc 254€ + 21% de mon bénéfice ( qui dans mon cas et très proche du CA). C’est donc moins avantageux en Epagne?

Jonatan Carbonell
Editor
11 années derrière
Responder a  Jean

Bonjour Jean,

Dans votre cas il serait judicieux de connaitre le chiffre d’affaire et les bénéfices de votre activité afin de pouvoir évaluer les avantages d’une implantation d’activité en Espagne. Vous pouvez contacter nos conseillers a cette adresse mail: tas@tas-sl.es

Cordialement

xavier
xavier
11 années derrière

Bonjour,je suis en espagne dpuis 5 ans et je viens de trouver un travail pour une entreprise francaise installe en espagne ,cete entreprise me propose de me prendre sous un contrat autonomo,cette entreprise me propose 1200 euros net et me paye mes 254 euros de charge mensuel,cependant je n ai aucune information si je devrais payer d autre charge ou impot et je n ai egalement aucun renseignement sur les conges payes ,pouvez vous m eclairer svp.cordialement

Audrey
Audrey
11 années derrière
Responder a  xavier

Bonjour Xavier,

En tant qu’autónomo vous n’aurez que l’IRPF à payer comme impôt en Espagne. L’IRPF en Espagne est l’équivalent de l’impôt sur le revenu en France à la différence qu’il est prélevé mensuellement. Le montant de l’IRPF dépend évidemment de votre salaire mais aussi de votre situation familiale qui agit directement sur la base imposable. Dans votre cas, pour un salaire mensuel de 1200 euros net, vous devrez payer 7% des 1200 euros.

Concernant les congés payés vous avez droit à un minimum de 18 jours par an mais vous pouvez négocier le nombre de jours que vous désirez et ces derniers doivent figurer sur votre contrat d’autónomo.

En espérant avoir pu vous aider en répondant à toutes vos questions.

Cordialement,

Audrey

Fred
Fred
11 années derrière
Responder a  Audrey

Bonjour Audrey,

Je ne comprend pas comment vous arrivez à 7% des 1200€ si je tiens compte de ces informations http://www.irpf-online.es/. Pouvez vous m’en dire plus sur les taux d’imposition pour un auto entrepreneur en Espagne ?

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Fred

Bonjour Fred,

Afin de répondre à votre question concernant le taux d’imposition d’un auto-entrepreneur en Espagne, il convient de faire la distinction entre ces deux cas :

– Un auto-entrepreneur embauché par une entreprise et ayant tous les mois un salaire fixe et une fiche de paie.
– Un auto-entrepreneur travaillant pour une entreprise et lui facturant ses services.

Dans le premier cas, qui est celui de Xavier, le taux d’imposition résulte d’un calcul prenant en compte le secteur d’activité, les revenus et la situation familiale de l’auto-entrepreneur en question.

Dans le deuxième cas, le taux d’imposition est fixe mais diffère selon le secteur d’activité.

Cordialement,

Audrey

Fred
Fred
11 années derrière
Responder a  Audrey Romanet

Bonjour Audrey,

Merci pour votre réponse. Savez vous comment je peux évaluer mon taux d’imposition dans le cas d’un autonomo facturant des services à une autre entreprise pour des salaires plus élevés que ceux évoqués. Secteur IT, célibataire, je ne trouve nul part ces taux. Et dans ce cas le taux d’imposition est il recalculé chaque mois ? Car il est évident que l’on peut avoir de gros mois et des petits mois…

Merci

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Fred

Qu’entendez-vous par « salaires plus élevés que ceux évoqués » ? Si vous me donnez une approximation de vos revenus, je peux demander à notre juriste en droit social d’évaluer à combien s’élèverait votre taux d’imposition.

Concernant votre deuxième question, je comprends qu’il peut y avoir de gros mois alors que d’autres seront moins conséquents, mais malheureusement le taux d’imposition n’est pas recalculé chaque mois.

Cordialement,

Audrey

Fred
Fred
11 années derrière

Par exemple pour un salaire net moyen de 4500€. Si le taux d’imposition n’est pas recalculé chaque mois sur quoi se base l’administration pour la première année ? une valeur forfaitaire ? le premier mois ? ce qui voudrait dire que si on fait un gros chiffre le premier mois d’activité nous serons pénalisés sur les suivants ? Y’a t’il une régularisation en fin d’année ? Cette partie imposition est vraiment obscure et seule les explications concernant la couverture sociales me semblent claires.
D’ailleur est ce que la sécurité sociale est déductible du chiffre d’affaire ?

Désolé de vous assaillir avec toutes mes questions mais ce sont des points très importants dans la reflexion et rien de très clair pour le moment.

Merci Audrey

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Fred

J’ai donc demandé à notre juriste en droit social quel serait votre taux d’imposition. En tant qu’auto-entrepreneur dans le secteur de l’IT, votre taux d’imposition en Espagne sera de 19%. En revanche, durant vos deux premières années d’activité en Espagne, votre taux d’imposition sera de 9%.

Pour la première année d’imposition, l’administration se base sur les résultats de votre premier mois d’activité. Puis, une régularisation en fin d’année sera effectuée.

Concernant la sécurité sociale, elle est en effet déductible de votre chiffre d’affaires.

En espérant avoir répondu à toutes vos questions. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser, je ferai mon possible pour vous répondre.

Cordialement,

Audrey

Fred
Fred
11 années derrière
Responder a  Audrey Romanet

Merci pour vos réponses Audrey

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Fred

Si vous avez d’autres questions et si vous désirez plus d’informations sur le statut d’auto-entrepreneur en Espagne, n’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise par téléphone au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es

La consultation est gratuite, nos experts parlent français et sont là pour vous conseiller et vous guider.

Cordialement,

Audrey

M.Gillard
M.Gillard
11 années derrière

Je suis VDI et je recherche des partenaires en Espagne souhaitant créer un réseau d’entrepreneurs indépendants.

daumer
daumer
11 années derrière

recherche pour creer auto entreprise espagne plaquiste menuisier plafond deco

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  daumer

Bonjour,

Si vous avez pour projet de devenir auto-entrepreneur en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es

La consultation est gratuite et tous nos experts parlent français!

Vous pouvez également opter pour l’option « Rappel gratuit » disponible sur notre site, un de nos experts vous rappellera dans la journée!

Merci.

Cordialement,

Audrey

Eduard
Eduard
11 années derrière

Bonjour, votre initiative de nous renseigner est vraiment admirable
Mon cas: je veux m’installer avec mon epouse en Espagne afin de reprendre un petit local a pates, ou une cafeteria ou on peut aussi servir a manger, qch qu’on puisse gerer a nous 2.
Vous me conseillerez quoi comme structure juridique? la SL, Autonomo ou bien la Societe Civile?
Mille Remerciements,
Cordialement, EDUARD

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Eduard

Bonjour Eduard,

Vous désirez louer un petit local en Espagne ? Il est avant tout indispensable de vous assurer que tout soit en règle et que tous les impôts soient acquittés. Sachez que nos experts juridiques peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Concernant votre question sur le statut juridique à choisir, tout dépend de l’activité que vous exercerez (par exemple vente d’alcool, etc). Cependant le statut SL (Sociedad Limitada) semble être le plus adapté à votre projet d’une part car la responsabilité est limitée mais également car il vous permettra d’embaucher des employés lorsque vous en aurez besoin. Le statut SL est le plus courant en Espagne car il s’agit d’un statut flexible et peu contraignant.

N’hésitez pas à contacter nos experts en création d’entreprise en Espagne qui vous conseilleront et pourront vous guider dans votre projet entrepreneurial. La consultation est gratuite et sans engagement. Tous nos experts parlent français. Vous pourrez les joindre par téléphone au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es

Bonne journée!

Audrey

Anne
Anne
11 années derrière

Bonjour,
je suis actuellement auto entrepreneur en france, résident en france et je souhaite m’installer en espagne, et j’ai moins de 35 ans

j’ai des revenus faibles avec cette activité (entre 300 et 800 euros bruts par mois), est ce que cela signifie que meme à 300 euros brut par mois, je dois payer 180 euros de charges sociales ?
la logique se perd…
merci
bonne soirée
Ana

Audrey Romanet
Audrey Romanet
11 années derrière
Responder a  Anne

Bonjour Anne,

Pour répondre à votre question concernant les charges sociales pour un auto-entrepreneur en Espagne, si vous déclarez moins de 8000 euros de revenus annuels vous serez alors exemptée du paiement de ces charges sociales. Mais attention, cela dépend du type d’activité que vous exercez mais également si vous exercez cette activité toute l’année ou bien si il s’agit d’une activité saisonnière.

Dans le cas où vos revenus sont supérieurs à 8000 euros annuels, pour une femme de moins de 35 ans se lançant en tant qu’auto-entrepreneur en Espagne, vous paierez seulement 50 euros de cotisations à la Sécurité Sociale les 6 premiers mois puis vous bénéficierez d’une bonification de 30% durant les 24 mois suivants.

Notre cabinet peut vous accompagner dans la réalisation de votre projet entrepreneurial en Espagne afin de vous faciliter toutes les démarches administratives.

N’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es

Cordialement,

Audrey

Aboulkassimi
Aboulkassimi
10 années derrière

Bonjour;

j aimerai juste savoir si vous avez reçu mon email ???

cordialement 😉

Audrey Romanet
Audrey Romanet
10 années derrière
Responder a  Aboulkassimi

Bonjour,
Effectivement nous avons bien reçu votre mail d’hier. Il est prévu qu’un de nos experts en création d’entreprise vous réponde dans la journée!
Bonne journée!
Cordialement,
Audrey

Amar
Amar
10 années derrière

Pour info, le lien « Simulateur des charges sociales et fiscales de l’autoentrepreneur français » est brisé…

Audrey Romanet
Audrey Romanet
10 années derrière
Responder a  Amar

Bonjour,
Merci de nous l’avoir signalé, nous avons retiré le lien.
En vous souhaitant une bonne journée!
Cordialement,
Audrey

GAUBERT GILLES
GAUBERT GILLES
10 années derrière

Bonjour ,

Si on s’installe en tant qu’auto entrepreneur dans le secteur du batiment en espagne et dans une region frontaliére, peu t’on faire des chantiers en france?

Jonatan Carbonell
Editor
10 années derrière
Responder a  GAUBERT GILLES

Bonjour Gilles,
le secteur du BTP est très controlé en Espagne et il est compliqué de créer une société surplace sans réellement avoir d’activité sur le territoire espagnole.

christian
christian
10 années derrière

Bonjour Audrey,

Un autonomo établit en espagne peut il travailler en europe ?

Jonatan Carbonell
Editor
10 années derrière
Responder a  christian

Bonjour Christian,

Oui, un autónomo établi en Espagne peut travailler en Europe, aucun problème !

christian
christian
10 années derrière

merci teddy.

Est ce qu’un autonomo facture de la Iva ? et
un autonomo doit il avoir un numero de IVA intracommunautaire pour travailler en europe.?

Merci

jean
jean
10 années derrière

@christian : oui un autonomo facture l’iva. Attention !! celle-ci est par la suite rendu à l’état (tous les 3 mois).

Séb
Séb
10 années derrière

Bonjour,

Ma copine vit et travail en Espagne et possède un titre de sejour espagnol de deux ans.

Peut elle s’enregistrer en autonomo en Espagne et venir en France effectuer des missions de garde d’enfant, aide à domicile, cours particulier sans permis de travail français? Si oui sous quelle condition?

On prévoit de se pacser, de se marier et elle a droit de venir légalement en France avec son titre de sejour, mais pas d’y travailler.
Faut 18 mois de vie commune pour qu’elle obtienne un titre de sejour français l’autorisant à travailler. Et faut vivre ensemble aussi.

Est ce que l’autonomo est un régime adaptée pour elle le temps qu’elle obtienne un titre de sejour français?

Merci d’avance pour votre réponse.

Sincèrement, Sébastien.

Maryse
Maryse
9 années derrière

J’ai envoyé un chat, mais je ne sais pas s’il est vraiment passé , donc voici la ou les question(s) :

bonjour,
J’ai un NIE et je suis propriétaire en Andalousie.
J’ai 2 logements: 1 est vide et l’autre que je loue avec (pour l’instant) une fiscalité française peu élevée car environ 5000 euros de CA/an (moyenne).
Le projet est de m’installer dans mon logement actuellement vide et de devenir résident espagnole. Je suis aussi maman mais je me suis déjà renseignée pour l’école et çà paraît OK.
Et de continuer ma location de mon logement mais aussi d’autres français propriétaires autour de chez moi.
Et ce, afin d’augmenter le CA. Cette dernière activité serait plus élargie comme de l’entretien, surveillance, gérance éventuelle de locataires comme ce que je fais déjà pour moi (à affiner).
J’ai rencontré l’Agencia Tributaria de Granada en juillet dernier pour régulariser ma situation de non résident (-de183jours/an) qui n’a pas su me renseigner.
j’aurais aussi un revenu en France du loyer de mon appartement, mais qui restera avec la fiscalité française.
Est-ce que le statut d’auto-entrepreneur en Espagne pourrait être envisageable?

josep
josep
9 années derrière

bonjour,
je pretends vendre du vin français en espagne comme auto-entrepreneur inmatriculé en France. Devrais-je facturer l’IVA? et si j’achête du vin en Espagne, peux je demander de ne me facturer l’IVA?
Merci pour votre attention,
Josep

charles
charles
9 années derrière

Bonjour,

je réside en Espagne ou je suis étudiant, et on me propose un mission de conseil en entreprise de 2 mois cet été en France.

En termes de charges, ai-je plutôt intérêt à devenir autoentrepreneur en France ou autonomo en Espagne ?

Merci

Dimitri
Dimitri
8 années derrière

Bonjour
J’aimerais devenir auto entrepreneur dans le domaine de l’horticole j’aimerais savoir comment m’y prendre pouvez vous me renseigner s’il vous plait? Merci

Gaëtan
Gaëtan
8 années derrière

Bonjour j’aimerais dans ce cas savoir quel est le statut pour une activité dite en free-lance mais qui ne constitue pas notre revenu principal ?

Gaëtan
Gaëtan
8 années derrière

Je comprends bien mais selon cette article l’auto-entreprenneur  » effectue une activité à but lucratif qui constitue son revenu principal. » ce qui ne serait pas le cas. Autre problème je suis franco-espagnol mais résident en France.

Jean
Jean
8 années derrière

Bonjour et bravo pour votre site.
Je prevois de faire du conseil pour une societe emiratie en france (domaine de la santé).
Le salaire sera de +/- 9000 E.
Puis je m’installer comme autonomo en Espagne et y percevoir mon salaire?
Quels seront les charges?
Merci

Jean
Jean
8 années derrière

Merci pour vos réponses Jonatan.

Peut on être salarié d’une société étrangère en tant qu’autonomo ou faut-il facturer ses prestations?

Cordialement.

blazy
blazy
8 années derrière

Bonjours, je viens de parcourir votre site avec beaucoup d’interet.
Voici mon cas:
Je suis en eurl pose et fourniture carrelage en France depuis 2007 mais je pense arreter mon activité en France et la recréée en Espagne sous le meme principe.
_ Est il possible d’avoir une entreprise en Espagne et travailler en France
_ Ma compagne est proprietaire à Tenerife, Faut il domicilie l’entreprise la bas
_ Est il plus facile de mettre son entreprise à son nom ou au mien
Cordialement

Estelle
Estelle
8 années derrière

Bonjour,

J’ai passé un entretien ce jour, et l’entreprise pour laquelle je souhaite travailler m’a dit qu’elle m’embaucherait sous « autonomo », car soit disant elle n’a pas de licence en Espagne. Cela m’étonne d’une entreprise internationale dans la finance…
Pourquoi une entreprise étrangère ne pourrait-elle pas m’embaucher en CDI en Espagne?
N’est-ce pas risqué pour moi? Quittant un CDI je peux me voir remerciée du jour au lendemain…

Merci pour votre précieuse aide!

GIL ANASTASIE
GIL ANASTASIE
8 années derrière

Bonjour, je vous expose ma situation :
Actuellement Salarié comme responsable administratif d’une Société française, je souhaite partir m’installer aux Iles Canaries très prochainement.
j’ai la possibilité de rester salarié de cette entreprise mais j’aimerais savoir s’il ne serait pas plus intéressant fiscalement pour moi et pour mon entreprise de devenir Autonomo et facturer à mon ancienne société en tant que prestations de services l’activité que je pourrais faire à distance.
merci par avance pour votre réponse

Pineda Philippe
Pineda Philippe
8 années derrière

Bonjour, je suis entrepreneur dans le batiment (eurl) en France et j’aimerais m’installer en Espagne car l’Espagne est un pays dont le cadre de vie m’attire, je veux domicilier mon entreprise en Espagne. j’ai encore une clientele en France, est ce que je peux travailler en France en facturant avec ma future societe espagnole ? Vivre en Espagne et travailler en France , est ce possible ?

Kader
Kader
8 années derrière

Bonsoir
Je suis un résident marocain de longue durée en Espagne et je souhaite créer une autonomo dans le domaine du batiment pour aller exercer en France . Puis-je savoir s’il y a des conditions particulieres à savoir le chiffre d’affaire plafonné ; embauche du personnel etc..
Merci pour ce grand service