jon
entrepreneur espagne
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

Etre entrepreneur en Espagne

Sur l’écosystème économique européen, l’Espagne gagne de plus en plus de visibilité. Grâce à ses avantages, la fiscalité espagnole attire les entrepreneurs. Aujourd’hui, investir en Espagne est devenu un objectif pour les entrepreneurs français afin de bénéficier d’une fiscalité, d’une masse salariale plus flexible et d’une législation moins lourde. Les avantages sont nombreux pour être auto entrepreneur en Espagne mais voici les meilleurs raisons d’entreprendre en Espagne.

Pourquoi investir en Espagne ?

Fiscalité espagnole

L’imposition espagnole constitue le principal atout pour entreprendre en Espagne. A défaut d’avoir subi la crise de plein fouet, l’Espagne dispose d’une  fiscalité qui avantage les chefs d’entreprise comparée au reste de l’Europe.

D’une part, au niveau des charges sociales, l’imposition espagnole est largement moins pressante que le reste de l’Europe. Quand la France mobilise entre 55 et 65% de charges sociales sur chaque salaire, la fiscalité espagnole en prélève 36%.

D’autant que, le smic espagnol, proche de 650€ net mensuel, vient renforcer l’idée que l’entrepreneur espagnol peut mieux contrôler sa gestion sociale. Ainsi, du fait de cette fiscalité avantageuse, entreprendre en Espagne est moins risqué qu’en France. D’autre part, l’entrepreneur a la possibilité d’accéder à des déductions fiscales concernant les frais inhérents à son entreprise.

Enfin, l’impôt sur les sociétés possède différents taux qui s’appliquent en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise. Le taux d’imposition varie entre 20 et 32.5% contre un taux fixe à 33.3% sur le territoire français. Quoi qu’il en soit, l’impôt sur les sociétés est inférieur en Espagne, cela est aussi un avantage pour un entrepreneur espagnol.

Depuis février 2013,  à cause de crise espagnole, le gouvernement espagnol tente de relancer l’entrepreneuriat par l’instauration de mesures fiscales visant à favoriser la création d’entreprise. Ainsi, les entrepreneurs pourront bénéficier de taux remboursant leur frais de sécurité sociale.  

Marché espagnol

Malgré un contexte de fin de crise économique qui se fait encore ressentir, cette dernière a permis à l’Espagne d’ouvrir de nouveaux marchés.

La découvrir des nouvelles opportunités, notamment dans les nouvelles technologies et la médecine, permet d’entreprendre en Espagne plus facilement et rapidement.  De plus, la concurrence dans certains secteurs comme dans l’immobilier s’est stabilisé. Pour conclure, en Espagne le chômage est très important (20% en 2016) cela rend disponible une forte main d’œuvre qualifié qui pourrait intéresser les entrepreneurs français.

Avec ces nouvelles opportunités et cette fiscalité espagnole avantageuse, être auto entrepreneur espagnol est un avantage considérable pour un français.

Chambre de commerce Barcelone expert comptable espagne