Trouver des financements : la levée de fonds

Actualité Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

levée de fonds

La levée de fonds ?

Si vous êtes entrepreneur, la levée de fonds est une étape indispensable pour votre business. Mais attention, lever des fonds ce n’est pas seulement contacter des investisseurs en vue de récupérer un financement pour développer votre entreprise. C’est une véritable relation entre vous et les investisseurs, une relation de confiance, de transparence qu’il va falloir construire sur le long terme. Si vous n’êtes pas prêt à 100%, vous risquez d’échouer votre levée de fonds. Voici quelques conseils pour la réaliser dans les bonnes conditions.

Une levée de fonds, mais pour quoi faire ?

Quand on est un leveur de fonds on va chercher à développer son entreprise en lançant un appel à l’aide à des investisseurs extérieurs. L’objectif est d’augmenter les capitaux propres de l’entreprise afin de pouvoir accéder à des prêts plus avantageux et intéressants.
Outre le développement de l’entreprise, la levée de fonds va permettre une revalorisation de l’entreprise de manière à attirer de nouveaux investisseurs.

Comment réaliser une levée de fond ?

Lever des fonds n’est pas une sinécure, c’est un processus long, voire très long (jusqu’à 6 mois). A l’instar d’un marathon, le parcours est jalonné d’obstacles qu’il va falloir éviter afin de bien finaliser et clôturer cette levée de fonds.

Commençons par le commencement, l’executive summary

Cette étape consiste à réaliser une présentation du projet et de son potentiel de croissance du projet. Il va falloir chercher à sélectionner les bons dossiers (teaser, mémorandum, business plan, jeu d’annexes) et simplifier au maximum le message de l’entreprise dans la rédaction du dossier global.
Donc on va utiliser notre bon sens dans la mesure où on va chercher à faire comprendre notre business model, notre valeur ajoutée, notre positionnement à un public qui ne nous connaît pas. Dans une moindre mesure, il faut chercher à séduire les investisseurs. L’enjeu fondamental de cette étape est donc de bien positionner son offre et sa demande de fonds.

Etre au bon moment face à la bonne personne

Choisir les futurs potentiels investisseurs est une partie essentielle et cruciale dans le projet. Il faut faire la sélection selon 3 critères :

    • Stade de développement de l’entreprise
    • Type de secteur d’activité de votre business
    • La personnalité des investisseurs

Suivant ces 3 critères, la cible d’investisseurs sera différente. Il faut chercher des investisseurs qui correspondent aux valeurs et aux secteurs d’activité de votre entreprise. Sans cela, ils risquent de ne pas comprendre votre business model et de ne pas vous suivre dans l’aventure.

Le « Road Show »

Une fois que vous avez choisi les investisseurs vers lesquels aller, le plus dur reste à faire Il faut toujours avoir à l’esprit qu’on ne peut pas faire deux fois une bonne première impression. Vous allez avoir plusieurs rendez vous avec vos investisseurs. Vous entrez donc dans une période intense où il va falloir gérer leurs objections, leurs interrogation, vous êtes en échanges permanent avec eux. Durant ce road show, il va falloir appuyer sur 2 points :

      • Le rêve, le potentiel et l’ouverture du projet
      • Mais aussi la réassurance des investisseurs en s’appuyant sur des faits concrets

De manière générale, cette période dure entre 3 semaines et 2 mois. Mais en France, le processus peut être plus long du fait des jours fériés, vacances, …

Pre-closing et l’audit

Une fois que vous avait réussi à attirer des investisseurs, le leveur de fonds va constituer une bibliothèque de documents (statuts, contrats de travail, bilan, compte de résultats, …) afin que l’entreprise puisse se faire auditer par les nouveaux investisseurs.
Dans le même temps, on lance le processus juridique, c’est-à-dire se mettre d’accord sur le pacte des actionnaires. Il y a un risque pour que le deal tombe puisque c’est une période où va créer plusieurs versions et il a des négociations entre les investisseurs et le leveur de fonds. La compréhension de l’enjeu du pacte des actionnaires est une notion capitale durant cette période qui va faciliter et accélérer ce processus.
Une fois le pacte signé, la finalisation de la levée de fonds se matérialise par le premier conseil d’administration.

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne