La situation économique en Espagne

Actualité, Tout Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

markus-spiske-484245-unsplash

Contrairement aux idées reçues, l’Espagne se porte de mieux en mieux au niveau économique. Suite à la crise de 2008, il est fréquent que les entrepreneurs soient frileux à l’idée d’investir dans ces pays particulièrement touchés. Ce ne sont que des idées préconçues et à côté de la réalité. Au contraire les opportunités sont nombreuses en Espagne et le gouvernement a une politique économique qui pousse à l’investissement dans plusieurs domaines.

Pourquoi investir en Espagne ?

Tout d’abord l’économie espagnole est la 5e plus grande de l’Union Européenne. Elle présente aussi une parité de pouvoir d’achat qui fait partie des plus grandes au monde. Selon The Economist, l’Espagne est le 10e pays au monde avec la meilleure qualité de vie sachant que le secteur tertiaire est celui qui a le plus d’importance.

L’Espagne après la crise

Vu l’ampleur de la crise économique, le gouvernement s’est vu obligé de développer un large éventail de mesures.C’est de cette manière que pendant les premiers moments de la crise le gouvernement espagnol a pratiqué une politique fiscale de stimulation de la demande: le plan pour la stimulation de l’économie et de l’emploi (plan E). De plus les énergies renouvelables, la biotechnologie, le secteur pharmaceutique,le transport et les petites et moyennes industries technologiques sont considérées commes des points forts sur lesquels il faut compter pour le rétablissement de la crise et modifier les bases du modèle économique.

L’Espagne a également commencé depuis 2010 à exporter de manière plus importante. C’est pourquoi les produits de moyenne et haute technologie se vendent à plus grande échelle. Le secteur de l’exportation a retrouvé une situation correcte avec des chiffres semblables à ceux d’avant la crise. Selon le Ministère de l’Industrie  l’exportation en Espagne aurait repris un taux de 17,4% avec 185.799 millions d’euros de vente. Ce qui représente une contribution de 1,1% du PIB et a donc aidé à un certain retour à la normale économique du pays.

L’économie espagnole a en effet retrouvé une situation stable et un PIB semblable à celui d’avant-crise. Selon Eurostat son taux de croissance est supérieur à la moyenne européenne et le tourisme a battu un record avec 82 millions d’arrivées en 2017.

De plus la hausse de l’emploi en relation avec celle du PIB permet de ralentir le chômage ainsi que le déficit public. Ces facteurs font que l’Espagne propose des opportunités économiques et est devenu un endroit propice à l’investissement depuis plusieurs années.  

Les secteurs porteurs en Espagne

Alors que l’Espagne comptait en moyenne un nombre de 60 millions de touristes annuels depuis les années 60. L’augmentation des arrivées ces dernières années confirme une réelle occasion pour l’économie espagnole. L’Espagne est devenu le deuxième pays le plus visité au monde après la France et dont le tourisme a  rapporté plus de 87 milliards d’euros en 2017.

Malgré les attentats et la crise politique en Catalogne, le tourisme espagnol reste en bonne position comparé à ses voisins européens depuis la 5e année de suite.

L’industrie touristique est une activité économique qui constitue un pilier de l’économie espagnole. Sachant qu’elle représente 10% du PIB du pays, elle signifie une occasion importante pour de nombreux investisseurs et constitue un acteur important pour le redressement économique du pays.

Notamment grâce à une hausse des investissements dans la construction et un renforcement de l’exportation, l’Espagne contre les effets négatifs liés à la crise politique en Catalogne qui auraient pu avoir un impact néfaste sur son économie.

Investir en Espagne dans les prochaines années : une bonne idée?

En résumé malgré des éléments perturbateurs comme le Brexit ou une situation politique instable, de nombreux cadres de sociétés en Espagne prévoient un avenir positif pour l’économie espagnole. Cette croissance du PIB est assurée par une hausse de l’activité économique et de l’emploi, la demande intérieure, une politique favorable à l’export, un tourisme au plus haut et des bonnes conditions de crédit.

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne