Qu’est-ce que le ROA et comment le calculer ?

Gestion des affaires Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

Qu'est-ce que le ROA et comment le calculer ?

Savez-vous quel est le ROA de votre entreprise ? La découverte de ces données est un facteur déterminant qui permettra à votre entreprise d’atteindre ses objectifs et d’obtenir la rentabilité que vous souhaitez tant. Si vous voulez apprendre à le calculer, nous vous expliquons comment le faire !

Qu’est-ce que le ROA ?

Dans le monde des affaires, le ROA est connu par son acronyme en anglais (Return Of Access) et en espagnol, également appelé ROI (return on investment). Ce terme désigne un ratio ou un indicateur de gestion qui calcule la rentabilité d’une entreprise par rapport à ses actifs et à ses fonds propres.

Nous pouvons donc dire que le ROA fournit des informations fondamentales au sein de l’entreprise, et plus particulièrement dans les départements financiers et marketing. Pourquoi ? La prise de décision stratégique sera influencée par le chiffre que nous obtenons après avoir calculé notre ROA.

Il s’agit également d’un guide essentiel dans les relations avec les investisseurs, car il vous permettra d’analyser la faisabilité d’un apport d’argent dans votre entreprise, ou d’une augmentation de cet apport après un certain laps de temps.

 

Vous pourriez être intéressé par : Accord de nationalité entre l’Espagne et la France

 

Comment puis-je calculer le ROA de mon entreprise ?

Maintenant que vous savez ce que fait le ROA, vous voulez probablement savoir comment le calculer pour analyser votre entreprise, n’est-ce pas ? Nous expliquons ci-dessous la formule pour y parvenir :

Formule de calcul du ROA

Pour obtenir le ROA, il faut diviser le revenu obtenu sur une période donnée par le total des actifs de l’entreprise et le multiplier par 100.

Il est important de garder à l’esprit que le bénéfice que vous prendrez comme référence pour le calcul doit être obtenu avant d’inclure les charges financières et fiscales, c’est-à-dire l’EBIT.

Par exemple, supposons que l’année dernière, votre entreprise avait un actif total de 10 millions d’euros et un bénéfice de 2 millions d’euros. Alors votre ROA serait :

2.000.000 € / 10.000.000 € X 100 = 20%

Cela signifie que la rentabilité de votre entreprise est positive et que votre retour sur investissement est en bonne voie.

Le ROA peut-il être négatif ?

L’un des doutes les plus fréquents lors du calcul du retour sur investissement attendu est de savoir ce qui se passe si le résultat est négatif. La réponse est peut-être évidente, mais nous préférons mieux l’expliquer : un ROA négatif est le signe que votre entreprise ne réalise pas les bénéfices escomptés, ou qu’elle génère des pertes.

Dans le cas de la création d’une entreprise à partir de zéro, votre ROA peut ne pas être positif pendant les premiers mois. Toutefois, en mettant en œuvre la bonne stratégie, cette situation devrait se retourner et augmenter progressivement.

Qu’est-ce qu’un bon ROA ?

Ainsi, si vous pensez avoir déjà atteint le stade où vous avez récupéré vos investissements initiaux et obtenu un ROA positif, sachez que s’il est supérieur à 5 %, c’est le signe que vous réalisez les bénéfices attendus et que vous répondez aux normes de rentabilité des entreprises.

À l’inverse, si le ROA est inférieur à 5 % mais supérieur à 1 %, cela signifie que l’investissement n’est pas encore rentabilisé par autant de bénéfices qu’il devrait l’être.

Dans certaines entreprises, les propriétaires concentrent leur plan de marketing sur l’amélioration de la rentabilité, en utilisant comme principales techniques :

Augmenter la marge : ce qui vous permet d’obtenir plus de revenus que de dépenses, ou inversement de diminuer les dépenses mensuelles jusqu’à ce qu’elles soient inférieures aux ventes.

Augmenter le chiffre d’affaires : l’objectif est d’augmenter les ventes par rapport à l’actif net d’exploitation ou de diminuer l’actif net d’un montant supérieur à la diminution des ventes.

 

Vous pourriez être intéressé par : Les entreprises espagnoles et les garanties ICO

 

Différence entre ROA et ROE

Comme le ROA, le ROE est un indicateur de gestion dans les affaires. En revanche, le ROE mesure la rentabilité d’une entreprise par rapport à ses fonds propres. Elle intéressera donc non seulement les propriétaires et les actionnaires, mais aussi les banques.

Un autre aspect différenciateur que vous devez connaître au sujet du ROE est qu’il ne prend pas en compte le ratio d’endettement dans son analyse.

Comment calculer le ROE ?

Le calcul du ROE est également assez simple. Il suffit de diviser les bénéfices nets obtenus par les fonds propres moyens, puis de les multiplier par 100. Et, comme pour le ROA, tout résultat supérieur à 5% est considéré comme optimal et rentable.

En revanche, la comparaison entre le ROA et le ROE vous permettra de mesurer la croissance de votre entreprise en termes financiers et vous aidera dans vos prises de décision ultérieures.

De manière générale, si vous cherchez à connaître la marge de rentabilité de votre entreprise, il est important de procéder au calcul du ROA et d’étudier l’efficacité de votre stratégie et le rendement qu’elle génère sur une période donnée.

 

Vous pourriez être intéressé par : Réglementation du télétravail international

 

Vous souhaitez être informé sur les sujets qui peuvent contribuer à dynamiser votre activité en Espagne ? Entrez dans notre blog et consultez tout notre contenu ou contactez nos experts pour vous conseiller sur la création et la gestion de votre entreprise en Espagne.

Publié le par Jonatan Carbonell

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne