Création d’entreprise : les termes techniques espagnols

Création société Espagne, Tout Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell


entreprendre-espagneVous avez un projet de création d’entreprise en Espagne mais vous ne parlez pas espagnol, vous allez être rapidement confronté aux barrières de la langue.

Cet article a pour but de vous éclairer sur les termes spécifiques de l’entreprenariat espagnol. Nous vous fournirons pour chaque terme technique une définition ainsi que l’équivalent en français de chacun d’entre eux.

  • NIE (Número de Identificacíon de Extranjeros) : le NIE désigne le numéro d’identification d’une personne étrangère en Espagne. Il est indispensable en Espagne afin de créer une société, exercer un travail rémunéré, ouvrir un compte bancaire ainsi que pour les démarches administratives. Il vous sera possible d’obtenir ce NIE très rapidement, que vous soyez de nationalité européenne ou non. Le NIE est composé de 8 ou 9 caractères et commence toujours par un « X » ou un « Y ».
  • DNI (Documento Nacional de Identidad) : il s’agit du numéro d’identité des citoyens espagnols. Il est l’équivalent, pour un Français, du numéro de passeport ou de carte d’identité.
  • NIF (Número de Identificación Fiscal) : il s’agit du numéro d’identité fiscale d’une personne. Il est composé du numéro DNI + 1 lettre. Pour les étrangers, il est égal au NIE.
  • CIF (Código de Identificación Fiscal) : il représente l’identité fiscale de l’entreprise ou de l’entité juridique en Espagne. Il est constitué d’une lettre et de 8 numéros. La lettre représente le type de société : par exemple le A pour une Sociedad Anónima (société Anonyme) et le B pour une Sociedad Limitada (SL).
  • IVA (Impuesto al Valor Añadido) : c’est l’équivalent de la TVA en France. Ce numéro IVA est constitué des lettres « ES » pour Espagne suivies du numéro CIF. Il peut s’agir d’un numéro intracommunautaire, qui pourra alors être utilisé pour effectuer toutes transactions au sein de l’Union européenne.
  • En Espagne, il existe 3 taux de TVA différents : le taux normal est de 18 %, le taux réduit de 8 % et le taux super réduit de 4 %.
  • AEAT (Agencia Estatal de Administracion Tributaria) : celle-ci est l’équivalent de la Direction Générale des Impôts (DGI) en France. Il s’agit d’un organisme public de l’administration espagnole qui est responsable de la gestion du système fiscal et également douanier.
  • IAE (Impuesto sobre las Actividades Económicas) : cet impôt grève les bénéfices de l’entreprise. Il s’adresse aux entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 1 million d’Euros. Il est établi par palier, en fonction du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise.

Si vous avez pour projet de vous installer en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers au +34 93 159 24 80 ou par mail : tas@tas-sl.es.

APPELER GRATUITEMENT un conseiller pour obtenir plus d’informations et bénéficier d’une première estimation sans engagement.

Appel gratuit, cliquez ici

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne