Le bail commercial en Espagne

Création société Espagne, Immobilier en Espagne, Tout, Vivre en Espagne 2 commentaires   Publié le par Jonatan Carbonell
contrat-de-travail

Bail commercial

Si vous souhaitez créer votre entreprise en Espagne, vous devrez certainement trouver un local afin d’y domicilier votre entreprise et d’y exercer votre activité commerciale ou professionnelle.

Comme en France, le bail commercial en Espagne possède une législation propre. Qu’est-ce qu’un bail commercial ? Quelles  sont les caractéristiques d’un bail commercial espagnol ? Vous trouverez dans cet article toutes les caractéristiques du bail commercial espagnol.

Qu’est-ce qu’un bail commercial ?

Le bail commercial est un contrat de location qui porte sur des locaux commerciaux. Il régit les relations entre le locataire, nommé preneur, et le propriétaire des murs, appelé bailleur. Le bailleur s’engage à procurer au preneur la jouissance d’un bien immobilier contre une rémunération.

Depuis le 1er janvier 1995, le bail commercial est régi par la Ley de Arrendamientos Urbanos. En ce qui concerne les baux commerciaux, la loi prévoit une liberté contractuelle complète pour les deux parties. Le contrat sera donc régi en premier lieu par ce qui a été convenu par les parties et, à défaut, par la législation en vigueur.

La forme d’un bail commercial

Le bail commercial doit être rédigé. Il doit indiquer précisément l’identité du propriétaire du local et celle du locataire, il doit inclure une description du local, la durée de validité du contrat, le loyer convenu par les parties et toutes les clauses établies. Il n’existe pas de modèle officiel.

La durée du bail commercial

Il n’y a pas de limites prévues par la loi. La durée du contrat doit être librement déterminée par les parties. À défaut, la durée sera considérée de un an.

Le contrat se renouvelle de manière tacite à la fin de la durée prévue, puis de manière annuelle.

Si l’une des parties souhaite résilier le contrat, elle doit faire part de son intention par écrit à l’autre partie au moins un mois avant la date de fin de validité du contrat.

Le loyer

En général, le paiement du loyer se fait mensuellement, la première semaine du mois.

Le bailleur ne peut pas exiger le paiement anticipé de plus d’un mois de loyer. Le montant, le lieu et la forme du paiement doivent être définis librement par les parties dans le contrat.

La révision du loyer, c’est-à-dire l’augmentation ou la diminution, s’effectue annuellement pendant les 5 premières années en fonction de l’IPC (taux d’inflation).

La caution

Sauf s’il en a été convenu autrement par les parties, la caution sera égale à deux mois de loyer. La caution est révisée, de la même manière que le loyer, au bout de 5 ans.

Résiliation du contrat et sous-location

Lorsqu’un contrat de location a pour objet l’exercice d’une activité commerciale ou professionnelle au sein des locaux, le locataire est libre de céder ou sous-louer ce contrat. Il n’est pas nécessaire qu’il obtienne l’accord préalable du bailleur. Cependant, le locataire est tenu d’informer le bailleur un mois auparavant par voie écrite.

En cas de sous-location partielle, le bailleur peut augmenter le loyer à hauteur de 10 % maximum ou 20 % pour une sous-location totale ou une cession.

Le bail commercial peut notamment être rendu tacite dans les cas suivants :

  • Non-paiement de la caution ou du loyer,
  • Manquement à l’obligation d’informer le propriétaire en cas de sous-location,
  • Réalisation de travaux sans l’accord du propriétaire,
  • Endommagement intentionnel du local,
  • Réalisation d’activités illégales, préjudiciables ou insalubres dans le local,
  • Non-exécution des travaux d’entretien de la part du locataire.

Vente du local

Si la durée du contrat est supérieure à 5 ans, le locataire bénéficie d’un droit de préemption : si le propriétaire décide de vendre le local, il sera prioritaire. Il aura alors un délai de 30 jours à compter de l’annonce de l’intention de vendre le local et des conditions par le propriétaire afin de se prononcer.

Notre cabinet d’experts, basé à Barcelone, peut vous accompagner et vous assister dans votre recherche de local. Nous pouvons présélectionner pour vous les offres les plus adaptées à vos besoins, contacter le propriétaire et finalement rédiger le bail commercial en bonne et due forme. N’hésitez pas à nous contacter  au +34 93 159 24 80 ou par mail : tas@tas-sl.es.

APPELER GRATUITEMENT un conseiller pour obtenir plus d’informations et bénéficier d’une première estimation sans engagement.

Appel gratuit, cliquez ici

Publié le par Jonatan Carbonell

2 réponses à Le bail commercial en Espagne

  1. maynadier david dit :

    Bonjour,

    Je souhaite louer un batiment en espagne dans la région de Figueres.
    Je vous soliciterai pour établir ou valider le bail commefcial.
    Je voudrai savoir quels sont les démarches à faire pour ouvrir un magasin de meuble dans ce batiment.
    L’an passé ce batiment était occupé par un supermarché Aldi.

    en attendant de vous lire.

    cordialement

    MAynadier david
    PDG
    mobiliermoss.com
    mobiliariomoss.com

  2. Audrey Romanet dit :

    Bonjour,

    Effectivement nous pouvons vous accompagner dans l’acquisition d’un bien immobilier à Figueres. Nous serons à vos côtés lors de la négociation du contrat puis notre avocat spécialisé en droit immobilier se chargera de réviser chaque clause du contrat afin d’éviter tout abus ou omission.

    En ce qui concerne votre projet d’ouverture d’un magasin de meubles, j’ai transmis votre adresse mail à un de nos conseillers français afin que vous discutiez avec lui de votre projet. Il vous conseillera et vous indiquera les démarches à réaliser.

    En vous souhaitant une bonne journée !

    Cordialement,

    Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne