Aide à l’export: les organismes à connaître

Création société Espagne Un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

aide-a-l'export

Lorsque l’on souhaite créer une entreprise, en tant que PME ou PMI, et que cette dernière se développe, il n’est pas rare qu’elle puisse envisager de s’exporter, par exemple en Espagne. Pourtant, passer d’un marché qu’on maitrise à un marché inconnu apporte bien souvent son lot de problèmes. Pour palier à cela, des aides à l’export existent.

Bien souvent une entreprise manque d’informations, voir de temps pour connaitre correctement le marché dans lequel elle voudrait s’engager. Elle fait face également à des frais parfois importants que représentent par exemple une adaptation du produit aux normes du pays, une opération de prospection ou encore l’achat de locaux.
S’exporter comporte également des risques dont on n’est parfois pas ou peu au courant, concernant d’une part le marché, mais aussi les prospects ou encore la réussite d’une opération.

Comment une entreprise souhaitant s’exporter peut-elle ainsi éviter, ou du moins réduire ces risques et problèmes ? A qui s’adresser ?
Cet article a ainsi pour but de vous montrer les différentes aides à l’export, à travers des organismes d’aides que vous pouvez trouver en France dans le cas où vous voudriez investir en Espagne ou partout ailleurs

BPIfrance export

Cette structure regroupe sous un même label, des organismes publics dont la tâche est un accompagnement et une aide des PME et des PMI dans leur projet d’exportation. Cette structure compte également deux organismes des plus important, que sont UBIFRANCE (nouvellement Business France) et la COFACE et que nous développerons par la suite.

Cette structure propose ainsi un accompagnement à l’international personnalisé et dans la durée via des conseillers Ubifrance (Business France) et des développeurs Coface pour distribuer les dispositifs d’aides.

UBIFRANCE / Business France

Business France est principalement chargé de venir en aide auprès des PME et entreprises intermédiaires afin de mieux envisager l’international. Cette structure permet ainsi d’attirer et de rentrer plus facilement en contact avec des investisseurs étrangers mais aussi de trouver des partenaires commerciaux. Elle propose une multitude de solutions et d’offres répondant à différentes problématiques.

Elle permet également l’accès à des VIE (volontariat international en Entreprise), qui permet d’engager un salarié dans le cadre d’un développement à l’exportation avec de nombreux avantages. Vous pouvez retrouver l’explication complète concernant le VIE sur l’article suivant : Volontariat international en entreprise

Si vous souhaitez par conséquent investir en Espagne, vous pouvez ainsi faire appel à Business France en étant une PME ou une PMI et que vous souhaitez vous développer sur le plan international.

COFACE

La Coface a pour mission de faciliter le commerce entre les entreprises avec pour mots d’ordre gérer, protéger et financer. Cela se résume à externaliser la gestion et les risques que l’entreprise peut encourir notamment à l’international.
La COFACE propose via BPIfrance (BPIfrance Assurance Export) une large gamme de garanties publiques dont le but est de favoriser les entreprises à tenter l’exportation pour des opérations à moyen / long terme, c’est-à-dire plus de 2 ans. Ainsi une entreprise peut financer ses opérations exports en limitant les risques liés à celle-ci.
Ses offres propres concernent :

  • L’assurance-crédit : pour protéger les transactions domestiques ou export des risques de non-paiement. Ces solutions de d’assurance-crédit sont personnalisables.
  • L’affacturage : Qui consiste à céder ses factures à une société d’affacturage qui avance ces factures et en assure le recouvrement.
  • L’information d’entreprise : Information, sur les entreprises comme la solvabilité, ou sur les marchés par exemple.
  • La gestion des Créances : pour par exemple pour réduire les impayés ou les retards de paiement. Cela passe aussi par une aide pour comprendre les règlements et pratiques locales concernant le paiement et le recouvrement.

Ici l’aide à l’export est donc différente car elle porte plus sur le financement d’entreprise ou d’aides de gestion dans le cadre d’un investissement à l’exportation.
La COFACE met également en ligne des études économiques et une notation des risques pays afin d’avoir une idée des risques et opportunités qu’offrent chaque marché.

Si vous souhaitez donc investir en Espagne ou partout ailleurs n’hésitez pas à profiter des opportunités qu’offrent ces organismes d’aides à l’export qui pourraient faciliter votre entrée sur le marché que vous cherchez à atteindre.

Publié le par Jonatan Carbonell

Une réponse à Aide à l’export: les organismes à connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne