5 sources de financement pour les PME en Espagne et en Europe

Auto-entrepreneur espagnol Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 1

Eurêka ! Vous avez trouvé la bonne idée d’entreprise, excellent, mais ce n’était que la première étape, il faut maintenant trouver les ressources nécessaires pour la financer et la faire vivre. 

L’une des conditions sine qua non pour pouvoir fonder votre petite ou moyenne entreprise (PME) est de disposer des liquidités nécessaires, car sans argent pour produire, il n’y aura pas de revenus. Heureusement, il existe plusieurs sources de financement pour les PME et nous allons vous parler ici des principales.

1. Le Triple F

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 2

Cette méthode de financement est peut-être la première qui vient à l’esprit, et aussi la plus pratique. Le terme -originaire de la langue anglaise- fait référence à : Friends, Family and Fools et consiste à demander de l’argent à des personnes proches de vous ou prêtes à parier sur vous ou votre idée. 

En général, les prêts qui sont acquis par cette méthode, à moins qu’ils ne soient fréquents auprès de personnalités millionnaires, ne sont pas habituellement d’un montant très élevé. Mais en même temps, ils peuvent aussi être faciles à obtenir car il faudra simplement un peu de temps et de force de persuasion pour convaincre celui que vous avez choisi.

Le plus intéressant, c’est que l’organisation des remboursements entre amis ne posera aucun problème. En fait, il est très probable que lorsque le prêt provient directement d’un parent, il n’y aura pas de demande d’intérêts à payer ultérieurement ni de délai rigide pour le remboursement du prêt. Il peut même arriver que les membres de la famille soient prêts à investir au risque de perdre.

Risques potentiels de Triple F

L’argent brise les amitiés

Une amitié ne peut être soutenue par la déloyauté ou les fausses promesses. Les désaccords financiers sont souvent l’une des raisons les plus classiques de la rupture d’une amitié. Il est essentiel que vous soyez réaliste, honnête et détaillé quant aux risques possibles de l’investissement, afin d’éviter tout malentendu entre vous et la personne prête à vous soutenir.

L’ingérence dans les affaires

Les amis ou connaissances décidés à financer votre entreprise sont probablement des investisseurs non professionnels. Par conséquent, leur manque d’expérience peut les amener à penser qu’ils ont le droit de s’immiscer dans vos décisions commerciales, soit en déguisant leurs commentaires en conseils, soit en agissant carrément comme vos partenaires.

2. Capital d’amorçage et investisseurs providentiels

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 3

Cette source est également connue sous le nom de “smart money”, qui se traduit par “argent intelligent”. Il consiste à recevoir un soutien économique de la part d’experts financiers qui, au-delà de l’apport de capital, chercheront à s’engager dans le conseil stratégique de votre entreprise afin de maximiser ses chances de succès. 

Il s’agit essentiellement d’un prêt accompagné d’un mentorat, même si, bien entendu, il n’est pas aussi facile de gagner qu’avec la méthode précédente, car nous parlons d’investisseurs hautement qualifiés, connaissant les comportements du marché, qui examineront minutieusement et évalueront soigneusement votre plan d’affaires, vos valeurs et votre capacité de rentabilité à long terme, avant de prendre la décision de vous financer. 

Vous devrez probablement travailler beaucoup plus dur si vous souhaitez bénéficier de ce type de soutien, tout comme n’importe quel candidat de la célèbre série de télé-réalité Shark Tank, qui a en fait popularisé cette méthode de financement des PME. Mais une fois que vous l’aurez obtenu, vous verrez que travailler avec des spécialistes vous ouvrira beaucoup de portes et d’opportunités que vous n’auriez jamais pu imaginer.

Les risques des investisseurs providentiels :

Gains en pourcentage

Vos investisseurs voudront aussi gagner de l’argent. Soutenir l’écosystème entrepreneurial est une bonne chose, mais il s’agit aussi d’un but lucratif, pas d’une action philanthropique. Sur le total de vos bénéfices nets, et selon l’accord de partage de la propriété établi dans le contrat respectif, une partie de ceux-ci devrait aller à l’investisseur ou aux investisseurs.

Les montants sont limités

Les montants des investissements, même s’ils proviennent d’experts, ne seront pas nécessairement les plus élevés et varieront en fonction du degré de profitabilité de votre idée.

3. Venture Capital o Capital-risque

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 4

On l’appelle ainsi parce que c’est une forme de financement qui comporte un risque élevé. Il s’adresse principalement aux “startups” (entreprises, généralement de petite taille, nouvellement créées et présentant de bonnes perspectives de croissance) en échange d’un certain pourcentage des actions de l’entreprise.  

Ces fonds proviennent généralement de sociétés qui se consacrent au financement d’entreprises qui, précisément parce qu’elles représentent un risque économique élevé et qu’elles sont à un stade précoce de leur croissance, ne disposent pas d’actifs tangibles suffisants pour servir de garantie et pouvoir prétendre à des prêts plus courants tels que les prêts bancaires. Dans la plupart des cas, les entreprises qui éprouvent le besoin d’opter pour le capital-risque le font parce qu’elles ont déjà épuisé d’autres sources de financement telles que celles mentionnées ci-dessus, à savoir Triple F ou Seed Capital, par exemple. 

Les bailleurs de fonds comprennent les risques, mais tiennent pour acquis que, grâce à leur grande expérience dans le domaine, ils savent ce qu’ils font : il ne s’agit pas d’un pari sur la foi, ils ne mettront donc pas les mains dans le feu à moins d’être sûrs à au moins 80 % que cela en vaut la peine. La bonne nouvelle est que, même si votre startup ne décolle pas au bout du compte, le risque d’endettement sera bien moindre par rapport à d’autres formes de financement. 

Cette méthode a été principalement utilisée aux États-Unis, où elle s’est développée comme une tendance, notamment dans les entreprises technologiques, et a entraîné le décollage et l’implantation de sites tels que la Silicon Valley. Grâce à ce succès, la méthode s’est également étendue à l’Europe, mais, pour l’instant, dans une moindre mesure. Dans le cas particulier de l’Espagne, certains des fonds les plus reconnus sont : Nauta Capital, Kibo Ventures et Samaipata.

Risques liés au capital-risque

Donner une grande partie des bénéfices de votre entreprise.

En particulier si vous êtes un jeune entrepreneur, n’oubliez pas que vous aurez affaire à de vieux routiers, qui connaissent tous les tenants et aboutissants de la manière de tirer le meilleur parti de leurs investissements. Ne tombez pas dans le piège qui consiste à donner un pourcentage trop important de votre entreprise juste pour essayer d’en augmenter la valeur, car cela pourrait finalement nuire à vos bénéfices et diluer votre niveau de pertinence dans l’entreprise. 

4. Crowdfunding o crowdlending

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 5

Vous avez probablement entendu parler de plateformes web telles que Kickstarter. Verkami, ou Ulele et comment de nombreux entrepreneurs, notamment en Espagne, ont réussi à dynamiser leurs activités grâce à eux. 

Ces plateformes sont une méthode de financement relativement nouvelle. Les entrepreneurs y postent leurs projets qui, s’ils sont approuvés, sont publiés afin que les gens puissent les soutenir (en les partageant et en les viralisant) et y investir.  Il en existe plusieurs, chacune d’entre elles pouvant être spécialisée ou non dans des secteurs particuliers, et les règles selon lesquelles les financements peuvent être demandés peuvent également varier quelque peu. Kickstarter, par exemple, se concentre davantage sur les projets créatifs, l’art, la musique, les jeux vidéo, etc. 

Cette méthode est l’une des plus simples et est à la portée de tout entrepreneur. Il vous suffit de télécharger la documentation de votre projet, d’indiquer le nombre de jours pendant lesquels vous souhaitez qu’elle reste exposée sur le site web que vous avez choisi et d’offrir les récompenses.

Les risques du crowdfunding

Excès d’investisseurs

En tant que méthode massive pour attirer les investisseurs, vous êtes susceptible d’en accumuler un grand nombre, et ils finiront par devenir pratiquement une sorte de client à la fin.

Perte de temps avec les campagnes de marketing

De nombreux projets sont en concurrence sur les plateformes pour attirer l’attention des investisseurs. Par conséquent, pour sortir du lot et ne pas faire partie de la foule, vous devrez élaborer un bon plan de marketing. Cependant, cela ne garantit pas toujours que vous récolterez les fonds dont vous avez besoin, ce qui peut vous faire perdre du temps qui pourrait être consacré à la recherche d’alternatives de financement plus directes.

5. Financement du gouvernement

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 6

C’est là qu’interviennent toutes ces ressources qui proviennent du secteur public. Selon l’institution qui les fournit, vous verrez que certains ne sont pas remboursables, d’autres vous aideront en vous donnant un certain pourcentage du montant dont vous avez besoin pour votre entreprise, tandis que d’autres vous donneront simplement une somme d’argent spécifique.

Parmi celles-ci, citons par exemple Enisa, une entreprise nationale espagnole rattachée au ministère de l’industrie, du commerce et du tourisme par l’intermédiaire de la direction générale de l’industrie et des PME, qui propose aux entrepreneurs différentes lignes de financement, en fonction du profil et du stade des projets.

Une autre alternative serait la Chambre de commerce espagnole (Cámara de Comercio de España), qui se positionne également comme une entité de soutien aux PME, offrant différents services publiés sur son site web. 

Next Generation EU

fuentes de financiamiento pymes España y Europa 7

La pandémie a pris un tour inattendu dans de nombreux secteurs de la vie, et l’économie européenne a été durement touchée par les restrictions qui ont dû être imposées. Dans sa quête pour restaurer et reconstituer la structure économique affaiblie, l’Union européenne a conçu un programme appelé Next Generation EU, qui vise à stimuler, par un mécanisme de résilience et de relance, la transformation verte, numérique et inclusive de l’économie européenne. 

Pour atteindre ses objectifs, Next Generation EU propose un vaste réseau de fonds monétaires qui, dans le cas de l’Espagne, sont gérés par le gouvernement et son programme “Spain Can”, et servent à injecter un capital extraordinaire capable de favoriser la croissance des PME en Espagne. Sur le total de 750 milliards d’euros disponibles dans le cadre de Next Generation, l’Espagne s’est vu accorder environ 140 milliards d’euros.  

Le programme européen Next Generation aidera les PME dans leur transition numérique et écologique et à converger vers l’égalité et l’inclusion. Tant le gouvernement national que les gouvernements autonomes et locaux canaliseront l’aide européenne en fonction des qualifications des entreprises qui demandent à en bénéficier.

Quels projets ou entreprises peuvent bénéficier du soutien de Next Generation EU?

Il existe des domaines phares, des thèmes prioritaires et la plupart sont liés aux objectifs poursuivis dans le programme. La numérisation et les développements énergétiques en font partie. 

Il est donc essentiel que les projets d’investissement qui sollicitent cette source de financement soient matures, associés à l’axe de transformation de l’économie, et qu’ils soient conçus pour générer un impact à long terme dans les termes attendus par le programme d’aide. Il faut comprendre que ces aides ne s’adressent pas aux secteurs les plus démunis, mais à ceux qui sont les plus à même de multiplier les ressources fournies et de renforcer leurs domaines de performance.

 

Quelle est la prochaine étape ?

Après vous avoir présenté les différentes sources de financement, la question demeure : laquelle choisir ? 

Cette question sera résolue une fois que vous aurez examiné l’essentiel de votre plan d’affaires et identifié la viabilité de votre projet. Pour y parvenir, nous vous recommandons de procéder à un diagnostic honnête de votre entreprise. 

Donc, si vous avez besoin d’aide pour déterminer les éléments clés qui feront de votre entreprise un candidat idéal pour être financé par l’une de ces méthodes, facilitez le processus en contactant nos conseillers chez TAS Consulting.

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne