jon
protection sociale espagne
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

La sécurité sociale espagnole pour un français est la même que pour les espagnols. Pour y avoir accès et y être affilié, il faut que vous justifiiez votre contribution pour le système de santé espagnol. Voici toutes les informations dont vous aurez sûrement besoin concernant la protection sociale en Espagne. C’est une étape primordiale si vous voulez partir vivre en Espagne ou y travailler.

Comment être affilié à la sécurité sociale Espagnole pour un français ?

Le système de protection sociale en Espagne se finance par le biais des cotisations sociales des travailleurs espagnols. Autrement dit, si vous êtes français et que vous souhaitez bénéficier de la protection sociale en Espagne, vous devez cotiser directement au système de santé.

Au moment de venir vivre en Espagne ou de vous y installer, vous devez demander un numéro d’affiliation social en faisant directement la demande aux services de santé de la ville dans laquelle vous résidez. Après que vous aillez présenter votre passeport (ou carte d’identité) et votre Numéro d’Identification Etranger (NIE), l’administration espagnole vous octroiera un numéro d’affiliation social. Il sera important pour vous d’acquérir ce numéro d’affiliation car votre employeur espagnol peut vous l’exiger.

Cependant, bien que la protection sociale en Espagne se base sur le même financement qu’en France, vous n’aurez pas la possibilité de choisir votre médecin traitant. En effet, en Espagne, c’est l’administration qui vous imposera un médecin traitant. A partir du moment où vous demandez à avoir un médecin, l’administration vous en impose un ainsi que le centre de santé dans lequel vous devrez vous rendre. L’attribution sera la plus proche de votre domicile, c'est-à-dire dans un rayon de 15 minutes à pied.

La protection sociale en Espagne, entre avantages et inconvénients.  

Le principal avantage de la protection sociale en Espagne concerne le remboursement des prestations de soins. Grâce aux cotisations sociales, source financière des soins médicaux, les médecins sont directement payés par l’administration et les espagnols n’ont pas à avancer les prestations. D’ailleurs, bien que le système privé soit intéressant et possède de nombreux avantages, 90% des espagnols restent fidèles au système public.

Cependant, il faudra prendre en considération les délais d’attentes pour contacter les spécialistes puisque le système public n’est pas ouvert aux soins dentaires et optiques. Seul une mutuelle vous donnera accès à ce type de soins. Par ailleurs, si vous souhaitez consulter un spécialiste, seul votre médecin traitant peut vous y autoriser. Il faut savoir que les délais d’attente pour voir un spécialiste peuvent aller jusqu’à 3 mois.    

Chambre de commerce Barcelone expert comptable espagne