jon
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

Vous pensez à transférer votre entreprise à l’étranger ou vous avez l’intention de créer une tout nouvelle activité sur la péninsule ibérique ? Si c’est votre cas, vous allez devoir, entre autres, choisir le nom de votre société, acquérir une adresse en Espagne, obtenir votre numéro d’identification d’étranger (NIE) mais aussi déterminer la domiciliation sociale et fiscale de votre entreprise.

La domiciliation sociale : définition

Il existe deux types de domiciliation d'une société : le domicile social et le domicile fiscal. Vous êtes libres de choisir librement la situation géographique du siège social de votre activité, indépendamment de sa domiciliation fiscale. Si vous voulez monter votre entreprise en Espagne, le domicile fiscal devra se situer impérativement en Espagne, alors que le domicile social de l’entreprise, le lieu où s’exerce la plupart de l’activité de la société, pourra se situer à l’étranger.

La création de votre entité espagnole peut se faire de deux façons différentes. Premièrement, le chef d’entreprise exerçant son activité professionnelle en dehors d’Espagne peut créer une structure espagnole de toute pièce et en contrôler le capital. Il peut également reprendre une société espagnole qui existe déjà, souvent appelé une société coquille, et prendre les rênes de cette dernière. Quelle que soit son choix final, il pourra décider de la domiciliation de la société lors de la rédaction des statuts de l’entreprise, face au notaire espagnol.

Les avantages d’une domiciliation sociale en Espagne

L’un des bénéfices relatifs à la domiciliation de votre entreprise à l’étranger est notamment de diminuer les taxes et impôts que vous devrez payer. En tant que résident fiscal, vous bénéficierez des mêmes avantages fiscaux que de toutes les sociétés espagnoles mais pourrez aussi continuer à exercer votre activité dans votre pays d’origine. Enfin, sachez que si vous souhaitez changer votre domiciliation sociale (ou fiscal) dans le futur, il vous faudra en faire la demande auprès d’un notaire espagnol pour modifier les statuts de l’entreprise.

Le siège administratif de votre entreprise

L’adresse de la domiciliation sociale est secondaire et ce pour de nombreuses raisons. La domiciliation fiscale sera la référence officielle de la société que se soit pour le registre du commerce, les tribunaux ou encore le trésor public espagnol. De plus, votre domiciliation fiscale sera suffisante pour embaucher du personnel en Espagne, il suffira simplement de communiquer vos coordonnées à la sécurité sociale espagnole et de procéder au recrutement vous-même ou à travers d’une agence spécialisée.

Il est important de bien vous entourer lorsque qu’il s’agit de démarches administratives à l’étranger. C’est pourquoi nous vous conseillons de contacter notre équipe de spécialistes en cas de doutes à ce sujet. Cela vous permettra d’optimiser au maximum la rentabilité de votre société et de vous ouvrir au monde des affaires à l’étranger.

Si vous avez pour projet de devenir entrepreneur et créer votre société en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es.

En savoir plus

domiciliation fiscale
Chambre de commerce Barcelone expert comptable espagne