jon
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

Si vous pensez à monter votre société à l’étranger, il faudra vous domicilier dans votre pays de destination. Cela signifie que vous devrez louer un local en Espagne pour y créer une entreprise et pour y exercer une activité. À continuation, nous vous expliquons tous ce qu’il y a à savoir sur la domiciliation de votre entreprise en Espagne.

La domiciliation de votre entreprise : qu’est-ce que c’est ?

La résidence administrative de votre entreprise détermine le régime fiscal dont cette dernière dépend. Par exemple, si vous souhaitez créer une société en Espagne, sa domiciliation devra être espagnole. Il vous faudra donc disposer d’une adresse sur le territoire, que ce soit un appartement, un local ou alors l’adresse d’un cabinet de conseil sur place. Pour se faire, vous devrez chercher un local ou en confier la recherche à une agence spécialisée. Ensuite, il vous faudra enregistrer cette adresse au registre du commerce pour procéder à la création de votre société. Sans une domiciliation de votre entreprise en Espagne, il faut savoir que l’immatriculation de votre entreprise sera rejetée.

Les différences entre la domiciliation sociale et fiscale en Espagne

Il existe deux types de domiciliation pour une société : la domiciliation sociale et la domiciliation fiscale. Ces deux caractéristiques de l’entreprise peuvent utiliser une même adresse ou deux différentes en fonction de l’emplacement réel de l’activité. En effet, la domiciliation fiscale correspond à l’endroit où l’entité a été créée (en Espagne dans notre cas) et la domiciliation sociale désigne le lieu où se déroule la plupart des opérations. La domiciliation d’une entreprise espagnole peut donc se situer en dehors de l’Espagne pour votre commodité.

Le domicile personnel ou professionnel

La domiciliation de l’entreprise en Espagne doit correspondre à une adresse physique dans le pays. Vous aurez donc dans l’obligation de louer un local ou un appartement sur place pour en faire votre bureau officiel. Pour vous faciliter la location de votre propre bureau, sachez que de nombreuses agences peuvent chercher l’hébergement idéal pour vous et aider à la négociation dans la langue espagnole. Cependant, si vous disposez déjà d’un logement en Espagne, sachez qu’il est tout à fait possible de l’utiliser comme domiciliation fiscale pour votre nouvelle société. Vous bénéficierez ainsi de réductions fiscales et réduirez considérablement les frais de votre entreprise.

Domicilier son entreprise en Espagne avec une société de domiciliation

En Espagne, il n’est pas nécessaire de louer un local ou un bien immobilier si vous utilisez d’un bureau virtuel. Par conséquent, vous pouvez utiliser l’adresse d’une agence qui se spécialise dans la création d’entreprise et qui vend ce genre de services. C’est l’option parfaite si vous souhaitez que votre centre d’opérations, ou domiciliation sociale domiciliation sociale, reste dans son pays d’origine. Ainsi, vous pourrez bénéficier des avantages d’une entreprise espagnole et vous n’aurez pas de frais immobiliers à payer, excepté une petite rémunération à verser à l’agence qui héberge votre activité.

Si vous avez pour projet de devenir entrepreneur et créer votre société en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es.