jon
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

En ouvrant votre société en Espagne, il est très probable que vous devrez sélectionner vos salariés et fixer leur rémunération. Le salaire mensuel interprofessionnel espagnol, communément appelé SMI, s’élevait à 645,30 Euros bruts pour un contrat à temps complet. Le SMI quotidien, quant à lui, atteint les 21,51 euros bruts.

Evaluer les salaires espagnols

Les salaires en Espagne sont en moyenne de 18000 Euros par an contre 30000 en France : une différence nette qu’il faut bien avoir en tête pour organiser la gestion sociale de votre entreprise.

Avant de déterminer le salaire de votre futur employé, il faut avoir une idée claire des salaires proposés en Espagne. Pour se faire, le mieux est de demander conseil à des professionnels du secteur, ou alors à des amis qui vivent sur place. Il existe aussi des barèmes de rémunération qui peuvent se consulter en ligne et qui ont été élaborés par des agences de recrutement espagnoles, bien que ceux-ci tirent légèrement vers le haut. Vous pouvez également vous faire une idée des rémunérations en vigueur au cours d’un entretien avec un candidat potentiel. Il est commun que les recruteurs demandent aux candidats à combien s’élevait leur précédent salaire. Vous pourrez alors savoir si le salaire que vous proposez est adéquat.

Niveau de vie et salaires en Espagne

Le prix de la vie en Espagne dépend totalement de la région où vous souhaitez vous implanter. Les grandes villes telles que Madrid et Barcelone ont un niveau de vie similaire aux grandes villes françaises, il faudra donc le tenir en compte au moment de décider de la rétribution du personnel. En revanche, dans certaines régions rurales et dans le sud de l’Espagne, la paie est souvent plus proche du salaire minimum.

En Espagne, contrairement à la France, le plus commun est de parler directement de salaires en chiffres bruts, cela évitera quelques confusions notamment avec les candidats espagnols.

Salaires et avantages sociaux

La fourchette des salaires en fonction de chaque secteur est définie dans toutes les conventions collectives. Il est important de bien les consulter avant de prendre une décision.

Pratique appréciée bien que peu courante, les avantages sociaux sont un bon moyen de fidéliser vos employés en Espagne. Les avantages sociaux permettent de compléter les petits salaires et il a été prouvé qu’ils augmentent nettement la motivation du salarié.

  • Mutuelle : La mutuelle permet l’accès à un système de santé privé, totalement indépendant du système public. Le financement de la mutuelle est un réel atout dans ce pays où le système public est connu pour ses longues listes d’attente et son personnel démotivé.
  • Tickets restaurant : Elles peuvent se présenter sous la forme de chéquier ou d’une carte de crédit. Vos salariés bénéficieront d’une aide certaine pour régler leurs frais de déjeuner.
  • Tickets garderie: Comme son nom l’indique, ils financent les frais de garderie des jeunes enfants. C’est l’aide la plus appréciée des parents.
  • Transports : L’entreprise propose des cartes de transports à tarif réduit pour ses employés ou finance totalement la carte de transport.
  • Téléphone portable


Si vous avez pour projet de devenir entrepreneur et embaucher des salariés en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es.