jon
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

Ça y est, votre entreprise espagnole est sur pied et vous avez trouvé le candidat idéal pour compléter votre équipe. Pourtant, il vous manque les bases du droit espagnol et vous ne savez pas par où commencer. Quels types de contrat de travail existent-ils ? Qui peut en bénéficier ? Quels sont leurs conditions ? On vous dévoile tout sur les contrats de travail espagnols en vigueur.

Les règles de base

La gestion sociale des employés demande un certain nombre de connaissances sur le droit du travail espagnol. Le contrat de travail, comme son nom l’indique, est soumis aux règles générales des contrats. Le consentement des parties est obligatoire pour conclure le contrat, tout comme un objet et une cause licites. La loi espagnole oblige l'employeur à écrire le contrat si celui-ci a une durée supérieure à quatre semaines. Le nombre d’heure hebdomadaire maximum est de 40 heures et la journée de travail ne doit pas excéder 10 heures.

Le recrutement du salarié est précédé d'une période d'essai qui permet à l'employeur de vérifier les compétences du salarié et au salarié de voir si le poste répond à ses attentes. La durée de cette période d'essai est définie par la convention collective et devra être mentionnée dans le contrat de travail. Pendant cette période d'essai le salarié aura les mêmes droits et obligations que les autres employés, faisant parti du personnel de la société. Pendant la période d'essai le contrat de travail pourra être rompu à tout moment par les parties sans préavis ni indemnités.

Les contrats d’apprentissage en Espagne

  • Contrat de Formation : Le contrat de formation se destine aux jeunes professionnels entre 16 et 21 ans qui accèdent à un poste de travail pour laquelle ils ne possèdent encore la formation.
  • Contrat de stage : Comme à l’étranger, le contrat de stage a pour but de proposer aux étudiants une opportunité pour appliquer leurs connaissances de façon pratique.

Les contrats de travail fixes en Espagne

  • Contrat de durée indéterminée
  • Contrat de durée indéterminée avec bonification : Les petites entreprises peuvent bénéficier d’une réduction de 100% des charges sociales en employant un jeune de moins de 30 ans, qui touche le chômage et qui est sans emploi depuis plus de 3 mois. C’est l’un des avantages de la réforme espagnole sur l’embauche.

Les contrats de travail temporaires en Espagne

  • Contrat de durée déterminée
  • Contrat obra y servicio : Ce contrat a pour objet la réalisation d'un travail spécifique dont l'exécution, bien que temporaire, n'a pas de durée précise.
  • Contrat eventual : Ce contrat a pour but de répondre aux exigences ponctuelles du marché, par exemple en soutenant l'augmentation temporaire des tâches habituelles de l'entreprise.
  • Contrat de remplacement : Ce contrat vise à remplacer un travailleur absent ayant un droit de réintégration à son poste de travail ou encore dans l'attente de l’arrivée d'un employé déjà recruté.
  • Contrat à temps partiel

Sachez encore que suite à la réforme du marché du travail engagé par le gouvernement en 2012, Les contrats de travail ont été modifiés pour une plus grande flexibilité.

Si vous avez pour projet de devenir entrepreneur et embaucher des salariés en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter un de nos experts en création d’entreprise en Espagne au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es.