jon
Contactez-nous maintenant! Nos experts vous répondent en moins de 24h
Contactez-nous

Le prêt en Espagne est un accord qui régule le prêt d’un objet ou d’une quantité d’argent avec ou sans intérêts pour le prestataire. Il existe deux types de contrats de prêts, le premier concerne le prêt d’un immeuble sans rémunération et le deuxième se réfère aux prêts d’argent avec intérêts.

Le contrat de prêt en Espagne

Pour formaliser un accord de prêt, il faut utiliser un modèle de contrat de prêt ou le faire rédiger par un avocat dans lequel vous préciserez la nature du prêt, la date de rendu, la somme d’argent prêtée et tous les détails nécessaires qui concernent les deux parties.

La signature des deux parties d’un contrat en Espagne est obligatoire, elle certifie la conformité de l’arrangement. Il est aussi conseillé d’enregistrer le prêt auprès du trésor public espagnol à la délégation de votre province pour l’officialiser. Il peut aussi être rendu publique devant notaire, mais cette méthode est plus onéreuse et n’est pas très courante.

Le prêt à usage ou commodat

Le propriétaire d'un immeuble peut mettre son bien à la disposition d'une autre personne, afin de lui permettre de s'en servir dans un but bien déterminé, à condition de le restituer après usage. Dans la mesure où ce prêt est gratuit et constitue un service rendu, on parlera d'un contrat de prêt à usage ou commodat. Ce prêt en Espagne est essentiellement gratuit, il est destiné aux prêts « amicaux » qui n’impliquent aucune rémunération.

Le prêteur conserve la propriété de l’objet en question. Le commodataire, quant à lui, profite de son usage mais les fruits ne lui appartiennent pas.

Le prêt financier

Le prêt mutuel est un accord de prêt financier qui est en général rémunéré à travers d’intérêts avec un délai spécifique. Si l’accord mutuel est garanti par un droit d’hypothèque, il s’appellera prêt hypothécaire. Cette sorte de prêt en Espagne est une ligne de crédit associée aux comptes courants. À travers d’elles, la banque met à la disposition des clients une somme d’argent et ne touche pas d’intérêts tant que personne ne touche à cette somme. Elle prélève des intérêts seulement quand cet argent est utilisé. Ce type de prêt est le plus souvent émis par les banques mais aussi par des organismes de crédits, plus communs pour les petits crédits plus faciles à obtenir, limités en quantité et dont les taux d’intérêts sont multipliés par trois par rapport à la moyenne du marché.

Depuis l’explosion de la bulle financière espagnole, il est assez compliqué d’obtenir un crédit en Espagne et les taux sont deux fois plus élevés que les taux d’intérêts français. Le gouvernement a pourtant adressé un message aux banques espagnoles il y a peu, disant qu’il est important qu’elles relancent les crédits aux entreprises et aux particuliers. Reste à voir si la situation se débloquera dans le futur du côté des banques espagnoles.

Si vous avez pour projet de devenir entrepreneur ou besoin d'une assistance juridique en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter l'un de nos experts francophones au +34 93 159 24 80 ou par mail tas@tas-sl.es.