jon

Des mesures fiscales pour favoriser l’esprit entrepreneurial en Espagne

Au vu du taux de chômage élevé, les espagnols entreprennent aujourd’hui de plus en plus de se mettre à leur compte leur permettant ainsi de créer eux-mêmes leur emploi. Afin de soutenir cet esprit entrepreneurial, le gouvernement espagnol a mis en place au mois de février 2013 une batterie de mesures fiscales destinée aux à la fois aux entrepreneurs espagnols et étrangers telle que la réduction de l’impôt sur les sociétés à 15%, le remboursement des cotisations à la Sécurité Sociale pour les entrepreneurs embauchant des jeunes au chômage mais également des bonifications à la Sécurité Sociale pour les jeunes de moins de 30 ans souhaitant se mettre à leur compte en Espagne. Autant de mesures fiscales visant à privilégier et choyer cet esprit entrepreneurial qui permettra à l’Espagne de booster son économie et d’encourager les entrepreneurs étrangers à investir et entreprendre en Espagne.

Retrouvez le témoignage d’un chef d’entreprise français ayant décidé de quitter la France pour créer son entreprise en Espagne : « J’ai décidé de quitter la France et d’aller vendre mon expertise ailleurs. Là où les charges sur les entreprises sont limitées à 29%, là où les entreprises sont considérées comme des leviers de croissance et non comme des vaches à lait, là où diriger une entreprise est une vertu. Je pars, je vends tout, je ne dissimule rien. »

La fiscalité espagnole, une des fiscalités les plus avantageuses d’Europe !

Témoignage TAS Consultoria

Si il est vrai que les démarches de création d’entreprise en Espagne sont différentes, elles sont cependant moins complexes qu’en France : sollicitation de NIE, création d’entreprise devant notaire, rédaction des statuts de la société, ouverture d’un compte bancaire espagnol, sollicitation d’un numéro de TVA intracommunautaire, etc.

Si vous ne maitrisez pas la langue espagnole, cela peut être un obstacle au moment de créer votre entreprise, c’est pourquoi il est conseillé de s’entourer de professionnels qui seront présents pour vous conseiller et vous accompagner

Témoignage TAS Consultoria

Nombreux sont les entrepreneurs français se laissant tentés par une expatriation en Espagne. Il faut dire qu'en plus d'avoir du soleil, des plages et des biens immobiliers abordables, on peut y trouver une fiscalité plus douce et moins contraignante. Pour ne citer qu’un exemple, la holding de participations étrangères, autrement appelé ETVE, permet une exonération totale des dividendes remontés depuis l’étranger.

Tous ces éléments encouragent le dynamisme entrepreneurial et la création d’entreprise en Espagne.

Les 4 conseils pour apprendre à parler espagnol

On se demande souvent quelle est la meilleure manière d’apprendre une langue efficacement. Bien des manières et des façons existent, mais certaines ont pourtant leur importance. Dans notre article d...

13.07.2017
Le NIF en Espagne : Ce que vous devez savoir!

Si vous souhaitez vous installer en Espagne, un des éléments sur lequel vous devez vous renseigner est le NIF en Espagne. Dans cet article nous allons donc tenter de vous éclairer sur non seulement ...

20.07.2017
Le bon coin espagne immobilier: Trouvez votre bonne affaire immobi...

Dans l’article d’aujourd’hui nous allons-vous donner cinq sites web des plus utiles dans vos recherches immobilières en Espagne. Chacun de ces sites a sa petite particularité vous permettant de fair...

28.07.2017
Comprendre ce qu'est le IBI en Espagne

  Le IBI, qui représente en France la taxe foncière, plus communément appelé en Espagne «  El Impuesto sobre bienes Inmuebles », qui concerne tous les biens immobiliers tel que les logements, les i...

03.08.2017

Fiches pratiques

251