Les 7 meilleurs sites pour acheter un commerce en Espagne

Création société Espagne Laisser un commentaire   Publié le par Jonatan Carbonell

commerce espagne

 

 

 

 

 

L’achat d’un commerce en Espagne peut être un bon moyen de ne pas débuter une activité professionnelle de zéro, mais il faut être très vigilant et ne pas se laisser griser par les offres dérisoires qui pourront vous être proposées.

Dans cet article, nous vous présenterons les 7 meilleurs sites pour acheter un commerce en Espagne, mais pour commencer nous vous donnerons quelques conseils pratiques afin de réaliser une bonne transaction financière.

Acheter un commerce en Espagne

Si vous êtes un investisseur français et que vous souhaitez entreprendre une activité commerciale en Espagne, acheter un commerce bénéficiant déjà d’une bonne clientèle peut s’avérer être un choix judicieux.

Avant de revenir brièvement sur les conditions idéales pour acheter un commerce en Espagne, voici un listing des meilleurs sites Internet pour trouver et acquérir un local commercial.

Acheter un commerce en Espagne grâce à Internet

Internet est devenu l’outil de recherche le plus utilisé par les espagnoles et les étrangers qui souhaitent acquérir un bien immobilier en Espagne.

Acheter un commerce est la même démarche que d’acheter un appartement ou une maison secondaire, vous devez prospecter et trouver le bien correspondant le mieux à vos attentes, puis passer à une phase d’achat en prenant les précautions d’usage.

Si vous souhaitez débuter une activité commerciale en Espagne il est désormais indispensable de chercher son commerce sur des plateformes qui recensent toutes les annonces.

Voici les 7 meilleurs sites Internet pour acheter un commerce en Espagne

Notre classement tient compte du nombre d’annonces immobilières publiées sur la plateforme, de la fréquentation du site et du sérieux des prestations :

Quelle est la situation idéale si vous achetez un commerce en Espagne ?

Vous venez de trouver l’annonce de vente d’un commerce en Espagne, son prix est dans votre budget et l’activité commerciale du vendeur est bonne.

Au niveau administratif, vous n’aurez plus qu’à enregistrer un changement de propriétaire dans les registres commerciaux et locaux de la commune où vous souhaitez travailler. Généralement la procédure est la même dans toutes les communes espagnoles.

Une fois le changement de propriétaire effectué, vous devrez créer votre entreprise en fonction de celle déjà existante. Le nom de l’enseigne et les murs de l’établissement vous seront transférés mais vous devrez créer votre propre entité fiscale et commerciale.

Attention aux mauvaises surprises

L’achat d’un commerce en Espagne peut se transformer en véritable cauchemar si vous ne prenez pas les précautions suivantes.

Demandez des réponses claires au vendeur

Avant de vous engager financièrement auprès du propriétaire du commerce, veuillez à savoir pourquoi celui-ci vend son entreprise et surtout faites tout votre possible pour déterminer si le prix de vente est raisonnable.

Cela peut paraître évident mais en Espagne, comme partout ailleurs, une entreprise prospère n’est généralement pas vendue à un prix dérisoire, si c’est le cas cela mérite une investigation plus poussée de votre part.

Etablissez au moins deux évaluations financières et commerciales indépendantes et obtenez un échange sincère avec le propriétaire du commerce espagnol.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Est-ce une concurrence trop forte qui a fait couler le commerce ?
  • Existe-t-il des projets commerciaux en cours de construction dans votre domaine d’activité ?
  • Est-ce une problématique qui touche uniquement le commerce que vous souhaitez acquérir ?
  • Ou est-ce une tendance générale qui concerne tous les commerces de la commune ?

Demandez conseil à un avocat espagnol

Pour obtenir un rapport détaillé de la situation macro-économique de la région dans laquelle vous souhaitez implanter votre commerce, faites appel à un avocat espagnol qui parle français afin de faciliter vos échanges.

Ce professionnel du droit espagnol vous aidera à préparer votre projet d’acquisition et vous aidera à éclaircir les zones d’ombre qui pourraient apparaître pendant la transaction.

Ne reprenez pas les salariés du commerce que vous achetez

Si vous achetez un commerce, vous ne devez pas embaucher le personnel qui travaillait dans la même entreprise et qui avait établi des modalités de travail spécifiques, c’est le cas généralement pour la sécurité sociale et les aménagements d’emplois du temps.

Si cela ne vous pose pas de problème, assurez-vous que votre avocat espagnol vérifie les types de contrats pour chacun des employés, vérifiez qu’il n’y a aucun contentieux en cours avec un membre du personnel.

En effet, vous et l’employeur précédent êtes garants des allégations salariales faites avant la vente jusqu’à trois ans. C’est pourquoi vous devez être certain que la vente du commerce est faite pour de bonnes raisons et non pas pour se débarrasser rapidement d’un litige.

Comment se déroule le processus d’achat pour un commerce en Espagne ?

En Espagne, le processus d’achat d’une entreprise se déroule de la même façon que tout autre bien immobilier, à l’exception du dépôt de 10% que vous devez effectuer afin de prouver votre engagement financier.

Le paiement du solde restant doit s’effectuer au plus tard dans les soixante jours après le dépôt.

Lorsque celui-ci est versé au vendeur, les titres légaux de l’entreprise (documents administratifs, contrats existants avec des tiers, contrat de propriété, contrat de location, etc.) doivent vous êtes transmis.

La transmission de ces documents permet à votre avocat de vérifier la légalité des contrats, des licences, des dettes existantes et de l’historique du commerce. Cette analyse plus poussée permet en outre de s’assurer de la légalité de l’achat.

En cas de problème, vous serez en droit de récupérer votre dépôt initial et d’annuler la transaction.

Découvrez nos services d’accompagnement et conseils immobilier pour entreprendre en Espagne, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au +34 931 592 480 ou par mail tas@tas-sl.es pour tout renseignement complémentaire.

Publié le par Jonatan Carbonell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

TAS Consultoria - Expertise comptable et création d'entreprise en Espagne

Le blog pour créer une entreprise en Espagne